Passer au contenu principal

Conseils sur la sexualitéEt si on rompait nos habitudes?

La sensualité du couple est basée sur un modèle rigide qui peut ne plus convenir à l’un ou à l’autre. Dès lors, pourquoi ne pas s’ouvrir à autre chose.

Dessin d’illustration
Dessin d’illustration
Lavipo

Cet article a été rédigé par les journalistes de «Femina». Retrouvez plus d’articles sur Femina.ch

«Ma compagne n’a pas de désir sexuel. Nous en parlons souvent et avons même consulté une thérapeute de couple. Nous n’arrivons pas à sortir de ce problème.»

Jonas, 46 ans

Réponse:

Les problèmes de désir au sein de relations de couple durables sont fréquents. De mon expérience, je dirais même que la règle est de rencontrer des décalages plutôt que de vivre un chemin érotique paisible. Ces décalages provoquent des sentiments douloureux de part et d’autre. De façon stéréotypée, dans les couples hétérosexuels, les hommes souffrent d’un sentiment de frustration sexuelle, alors que les femmes ressentent souvent une pression qui s’accompagne du sentiment de ne pas être à la hauteur. Une des explications de cette répartition des rôles réside dans les apprentissages sexuels genrés. Chacun apprend à se comporter en intégrant des modèles dominants de la masculinité et de la féminité. Pour les hommes, il s’agit de démontrer une puissance sexuelle au travers d’un désir fréquent et de bonnes compétences sexuelles. Du côté des femmes, il faudrait se montrer désirable - mais pas trop - et ouverte aux propositions faites par l’homme. D’un côté comme de l’autre, la sexualité devrait se concentrer autour de l’acte de pénétration, le reste ne constituant que des préparatifs au plat de résistance.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.