Passer au contenu principal

Nouvelle vagueEspoir du cinéma, Souheila Yacoub tourne dans le dernier Klapisch

L’actrice genevoise enchaîne films, séries et clips. Cette ex-gymnaste décroche souvent des rôles de premier plan.

«Je suis fan des films de Klapisch depuis que je suis toute gamine», confie Souheila Yacoub
«Je suis fan des films de Klapisch depuis que je suis toute gamine», confie Souheila Yacoub
KEYSTONE

Elle le confie avec un grand sourire, «2021 est une année irréelle pour moi». La comédienne Souheila Yacoub, 28 ans, termine un tournage avec le réalisateur Cédric Klapisch («Le Péril jeune», «L’Auberge espagnole», «Ce qui nous lie»), aux côtés de Muriel Robin, Denis Podalydès, François Civil et Pio Marmaï. «Je suis heureuse de pouvoir jouer dans des comédies plus légères, avec de grands cinéastes populaires. Je suis fan des films de Klapisch depuis que je suis gamine.»

De la gymnastique au Cours Florent

Cette «bosseuse», formée à la gymnastique d’élite à Macolin, quitte Genève pour Paris en 2013. Elle étudie au Cours Florent, puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. «J’ai eu la chance de pouvoir rapidement incarner des personnages très différents, celui d’une danseuse sous drogues dans «Climax» de Gaspar Noé, d’une jeune femme politique dans la série «Les Sauvages» ou encore d’une guerrière dans la série «No Man’s Land». Cette variété permet aux réalisateurs de se projeter facilement. Je ne suis pas cataloguée dans un seul type de rôle.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.