Passer au contenu principal

Hockey sur glaceEncore une fois, l’Aigle ne s’égare pas par hasard

Ge/Servette a fait des cadeaux à un Berne opportuniste et n’a pas su garder son calme, une fois de plus.

Eric Fehr n’a pas réussi grand-chose de bon avant de perdre ses nerfs.
Eric Fehr n’a pas réussi grand-chose de bon avant de perdre ses nerfs.
Eric Lafargue

Quand les patinoires ne sonnaient pas creux, la saison régulière semblait déjà durer une éternité. Les fans un peu usés attendaient les play-off avec une réelle impatience. Que dire alors de cette saison tellement particulière qui semble ne jamais devoir finir. Le virus a mis la pagaille dans le calendrier comme jamais. D’ordinaire, le mois de mars est celui de tous les combats. Les jours se rallongent quand les espaces sur la glace s’amenuisent à vue d’œil. Les joueurs sont blessés dans le haut ou le bas du corps. Les barbes poussent. Les petites histoires de chaque rencontre font la grande histoire de chaque série.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.