Passer au contenu principal

MultimédiaEn guerre contre Apple et Google, «Fortnite» déploie l’artillerie lourde

Epic Games, l’éditeur du célèbre jeu vidéo, s’élève contre le monopole des deux géants du web. Banni de leur magasin d’applications, il a déposé une plainte pour abus de position dominante.

Disponible depuis le 27 août, le chapitre 2 de la 4e saison de «Fortnite» est placé sous le signe de l’écurie Marvel. Mais les joueurs adeptes de smartphone Apple n’y ont pas eu droit, la firme ayant bloqué les nouvelles mises à jour.
Disponible depuis le 27 août, le chapitre 2 de la 4e saison de «Fortnite» est placé sous le signe de l’écurie Marvel. Mais les joueurs adeptes de smartphone Apple n’y ont pas eu droit, la firme ayant bloqué les nouvelles mises à jour.

La bataille fait rage depuis quelques semaines devant les tribunaux de Californie. Un véritable combat de titan opposant Epic Games, le studio à qui l’on doit «Fortnite», superstar des jeux vidéo sur mobile depuis quelques années, à Apple et Google. Objet du litige? Les 30% de commission que ces derniers prélèvent sur les achats des consommateurs via l’App Store et le Play Store, leur plateforme de téléchargement d’applications sur les appareils de leur marque respective.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.