Toni Brunner: «On aurait 9 enfants terribles au lieu de 7!»

Elections fédéralesLe président de l'UDC, principale formation politique de Suisse, s'est prêté au jeu des questions sur son parti, les élections fédérales et les ambitions qui peuvent en découler.

Toni Brunner, président de l'UDC, est également conseiller national saint-gallois.

Toni Brunner, président de l'UDC, est également conseiller national saint-gallois. Image: Keystone

Créé: 16.09.2015, 11h12

Articles en relation

Landolt: «Quand la reine n'est plus là, les abeilles en choisissent une autre»

Elections fédérales Le président du PBD s'est prêté à son tour au jeu des questions des internautes sur les élections fédérales, son parti qui est celui d'Eveline Widmer-Schlumpf, ainsi que la politique. Plus...

Chômage des seniors: «C'est une bombe humaine»

Elections fédérales Le président du PS Christian Levrat a dialogué en ligne avec les internautes ce lundi. Tout y est passé: les migrants, l'AVS, crise du franc fort... Retrouvez le meilleur de ses propos. Plus...

Levrat: «Le PS a gagné plus de votations que l'UDC ces 4 dernières années»

Elections fédérales Le président du parti socialiste a répondu en direct aux questions des internautes sur le PS et les élections fédérales. Retrouvez ici le dialogue entier. Plus...

«Le centre doit conserver 2 sièges au Conseil fédéral»

Élections fédérales Le président du PBD, Martin Landolt, a répondu aux questions des internautes sur la réélection de sa ministre Eveline Widmer-Schlumpf notamment. Plus...

«La Suisse devrait accueillir jusqu'à 20'000 migrants»

Elections fédérales Le président des vert'Libéraux, Martin Bäumle, s'est prêté au petit jeu des questions posées par des internautes sur les élections fédérales. Tour d'horizon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.