PS, PLR et PDC surreprésentés en Romandie

Elections fédéralesLes Romands ont élu bien plus de parlementaires de ces trois partis que le reste de la Suisse. Autre particularité: ils ont envoyé à Berne moins de femme qu'ailleurs.

Des élus vaudois à Berne: Olivier Feller (PLR), Olivier Français (PLR), Jean-Pierre Grin (UDC), Ada Marra (PS), Isabelle Moret (PLR) et Jacques Nicolet (UDC).

Des élus vaudois à Berne: Olivier Feller (PLR), Olivier Français (PLR), Jean-Pierre Grin (UDC), Ada Marra (PS), Isabelle Moret (PLR) et Jacques Nicolet (UDC). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans la députation romande au Conseil national, le PS, le PLR et le PDC sont surreprésentés par rapport à leur résultat au niveau suisse. L'UDC, les Verts, les Vert'libéraux et le PBD sont en revanche sous-représentés. Les femmes sont aussi à la peine, avec une part de 25,5% seulement.

La députation romande compte 51 parlementaires, soit les élus des six cantons romands - y compris les quelques Alémaniques fribourgeois et valaisans - ainsi que Manfred Bühler, le seul élu romand du canton de Berne. Le PS est le parti le plus représenté avec 13 mandats (16 en 2011), devant l'UDC 12 (10), le PLR 11 (10), le PDC 9 (8), les Verts 3 (5), le PVL, le MCG et le POP (chacun un siège).

Par rapport à leur force électorale au niveau suisse, trois partis ont davantage de succès dans les cantons romands: le PS, qui atteint 25,5% contre 18,8% au niveau suisse, le PLR avec 21,5% (16,4%) et le PDC avec 17,6% (11,6%), selon une statistique établie par l'ats.

Quatre formations sont en revanche sous-représentées: l'UDC avec 23,5% contre 29,4% sur le plan national, les Verts avec 5,9% (7,1%), le PVL avec 2% (4,6%) et le PBD, qui ne compte aucun élu romand alors qu'il atteint 4,1% de force électorale en Suisse. Isabelle Chevalley reste la seule élue romande des Vert'libéraux.

Par rapport à 2011, la députation a aussi glissé à droite, à l'image du National. L'UDC et le PLR ont progressé, tandis que le PDC a perdu un fauteuil. De l'autre côté de l'échiquier, le PS, qui a perdu trois mandats sur 16, et les Verts, qui passent de 5 à 3 élus, ont perdu beaucoup de terrain. La gauche (PS, Verts et POP) ne compte plus que 17 représentants (33%).

Plusieurs vestes

Plusieurs conseillers nationaux sortants ont été éjectés dimanche. Dans le canton de Vaud, Jacques Neirynck (PDC), le doyen du Parlement avec ses 84 ans, a perdu son mandat au profit de Claude Béglé, l'ancien patron de La Poste. Fathi Derder (PLR), battu par Frédéric Borloz et Laurent Wehrli, et le Vert Christian van Singer, devancé par Daniel Brélaz, sont aussi restés sur le carreau.

Adèle Thorens, la co-présidente des Verts suisses, et Jean Christophe Schwaab (PS) ont également connu un revers en n'étant pour l'instant pas élus. Mais ils seront repêchés si Géraldine Savary (PS) et Luc Recordon (Verts) sont élus au Conseil des Etats lors du second tour, à l'image de Fathi Derder si Olivier Français devait être élu à la Chambre des cantons. M. Schwaab a notamment été dépassé par Rebecca Ruiz, pourtant arrivée seulement en juin 2014 à la Chambre du peuple.

A Fribourg, l'UDC Pierre-André Page a évincé la socialiste Ursula Schneider Schüttel. En Valais, rocade au PLR: Philippe Nantermod a réussi à souffler le siège de Jean-René Germanier, ancien président du Conseil national. A Genève, la Verte Anne Mahrer, entrée en cours de législature, a dû céder sa place à Lisa Mazzone, présidente du parti et députée au Grand Conseil.

Nouvelle benjamine et nouveau doyen

Avec ses 27 ans, Lisa Mazzone est non seulement la benjamine de la députation romande, mais aussi du Conseil national. Elle a repris le flambeau de Mathias Reynard (PS/VS), âgé de 28 ans. Le doyen des Romands est désormais Jean-Pierre Grin (UDC/VD), avec ses 68 ans. Presque un «petit jeune» par rapport à Jacques Neirynck et ses 84 ans.

Les doyens de fonction romands sont Jean-François Rime (UDC/FR), Dominique de Buman (PDC/FR), Carlo Sommaruga (PS/GE) et Guy Parmelin (UDC/VD), tous élus en 2003. Ils sont cependant loin des Argoviens Luzi Stamm et Ulrich Giezendanner, présents spous la Coupole depuis 24 ans.

Les élus romands sont légèrement plus jeunes que la moyenne: 49,47 ans, contre 50,30 pour l'ensemble du Conseil national. Avec 13 représentantes contre 38 hommes, les femmes sont sous-représentées au sein de la délégation romande. Elles n'atteignent qu'une part de 25,5%, contre 32% pour l'ensemble de la Chambre du peuple. Neuchâtel (4 élus) et le Jura (2) n'ont que des élus masculins.

Avocats en force

Au niveau professionnel, les avocats (11) sont les plus nombreux parmi les Romands, devant les représentants du monde agricole (5). Au moins sept élus ne mentionnent pas d'autre profession que «conseiller national». A noter que les deux conseillers nationaux jurassiens sont médecin (Pierre-Alain Fridez) et vétérinaire (Jean-Paul Gschwind). (ats/nxp)

Créé: 19.10.2015, 13h43

Articles en relation

Sortie du nucléaire et rentes vieillesse remodelées?

Elections fédérales De gros dossiers attendent le Parlement sorti des urnes dimanche, comme le tournant énergétique, la réforme de la prévoyance vieillesse et bien sûr l'immigration. Plus...

Un non-réélu sur quatre obtient une aide financière

Elections fédérales Pendant deux ans, la Confédération peut aider un parlementaire non réélu à se retourner professionnellement après sa défaite. Plus...

Jamais autant de femmes élues au Conseil national

Elections fédérales 2015 Ce sont 64 femmes qui ont décroché un fauteuil, soit 32 pourcent de la Chambre basse. Elles demeurent cependant encore sous-représentées sous la Coupole. Plus...

Les élections fédérales en un clin d'oeil

Résultats Comme attendu, le Parlement a glissé vers la droite dimanche mais de manière encore plus forte que prévu. Tous les résultats des Chambres et des cantons sont ici. Plus...

La ronde des candidats au Conseil fédéral a commencé

Elections fédérales 2015 L'UDC repart à l'assaut plus forte que jamais pour contester le siège d'Eveline Widmer-Schlumpf. Les noms de Heinz Tännler et surtout du Grison Heinz Brand circulent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Ukrainiens se choisissent un humoriste comme président
Plus...