Vols à bas prix: et si on se calmait!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils manifestent ce samedi contre le réchauffement climatique. Pour dire aux dirigeants politiques, toujours frappés d’autisme, qu’il est urgent de prendre des mesures énergiques. À Berne, à Neuchâtel, dans les villes européennes et à Genève. Combien seront-ils à 14 heures à la place Bel-Air? 500? 1000? 2000? Une chose est sûre: les Genevois seront beaucoup plus nombreux à Cointrin. Aujourd’hui, l’aéroport de Genève verra passer 45 000 voyageurs, chacun tirant sa petite valise à roulettes. 320 000 par semaine, 17 millions par an. Et bientôt 25 millions, jusqu’à la saturation des installations.

Le transport aérien se porte bien. C’est l’un des secteurs offrant les plus belles perspectives de croissance dans le monde. Tout comme les plus massives émissions de gaz à effet de serre. Et les efforts que nous faisons pour réduire notre impact sur le climat sont réduits à néant par notre soif, toute nouvelle, de nous envoler pour trois jours dans les capitales européennes.

Et si on se calmait un peu! C’est le titre de la série que la «Tribune de Genève» entame aujourd’hui et qui paraîtra les samedis. Car ne serait-il pas temps de faire une pause et de réfléchir aux conséquences de nos actes? Même s’il faut admettre que les vols bon marché ont ouvert le monde à des personnes qui en seraient sinon privées.

Cette série débute avec un homme qui ne prend pratiquement plus l’avion. Un écolo? Plutôt un élu de droite, conseiller national PLR et marcheur impénitent: Benoît Genecand. Son discours n’emprunte pas les chemins frôlant l’abîme de l’écologie. Il préfère les sentiers plus édifiants de la philosophie. Ceux qui nous interpellent sur notre boulimie consumériste, sur notre rapport au temps et à l’espace, sur notre histoire et nos valeurs. C’est aussi un rappel sur la richesse des plaisirs simples, de ceux que l’on découvre au bas de chez soi. Sans valise à roulettes. À lire sans modération. (TDG)

Créé: 08.12.2018, 10h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.