Une Suisse cohérente sera plus forte

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Comment partager des données, sensibles et personnelles, avec des Etats comme l’Arabie saoudite ou la Russie? Cette question est liée à la pratique de l’échange automatique de renseignements en matière fiscale (EAR) avec 41 partenaires supplémentaires, dès septembre 2019. L’Union démocratique du centre (UDC) l’a posée et elle a le mérite d’être légitime.

Le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence, Adrian Lobsiger, estime lui-même que la protection des données ne serait pas garantie dans au moins 19 des 41 nouveaux Etats partenaires de l’EAR. Il paraît néanmoins évident que nous n’avons pas le choix.

En ce sens, la position des lobbies bancaires constitue un indice des plus significatifs. Les acteurs de la place financière helvétique ont en effet livré des efforts colossaux pour sauver le secret bancaire et les délices de l’assistance à l’évasion fiscale.

Aujourd’hui, ils défendent sans ambiguïté la poursuite et l’extension de l’échange automatique. Ils voient un réel danger dans l’interruption du processus, préconisée par l’UDC. Et lorsque les banquiers suisses évoquent des risques de pressions internationales, ils savent de quoi ils parlent.

Les autorités fédérales, les banques et le législateur ont élaboré un EAR solide, assorti de modalités de contrôle et de vérification afin que ces accords puissent être appliqués sans que la Suisse ne soit grugée. Elle sera finalement plus forte en remplissant ses engagements. (TDG)

Créé: 12.08.2017, 10h40

Articles en relation

Des banquiers suisses partagent des craintes de l’UDC

Fiscalité Malgré ses inquiétudes le directeur de l’Association de Banques Privées Suisses, Jan Langlo, défend l’échange automatique de renseignements en matière fiscale. Plus...

Philippe Rodrik, rubrique Economie

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dénoncetonporc
Plus...