Le sparadrap sur nos primes grossit

L’éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce n’est qu’un sparadrap, mais il est de taille XXL, tout comme son prix: 186 millions de francs. Comme l’ont décidé les Genevois le 19 mai, le budget des subsides ordinaires d’assurance maladie va tripler en 2020 et bénéficier à 120 000 Genevois. Étranglées par la hausse continue des primes, les familles pourront souffler un peu, et c’est heureux.


Lire aussi: Découvrez le montant de votre subside en 2020


Le problème, c’est que le malade, c’est-à-dire le système de financement des coûts de la santé, n’est pas guéri. Si rien ne change, les primes vont continuer d’augmenter, les subsides stagner, et par conséquent le taux d’effort pour s’assurer va reprendre l’ascenseur. Ce n’est pas du pessimisme, c’est de la lucidité.

Selon une étude de l’Office fédéral de la santé publique, les Genevois consacrent aujourd’hui en moyenne 17% de leur revenu disponible, après subsides, pour payer leurs primes.

Or, lors de la création de la loi sur l’assurance maladie (LAMal) il y a vingt-trois ans, le Conseil fédéral tablait sur un taux d’effort maximal de 8%. La progression des coûts de la santé a totalement déjoué ce pronostic.

La Suisse a choisi de faire porter aux assurés une part importante des coûts de la santé. En 2016, sur près de 80,5 milliards de charges, les ménages sortaient directement de leurs porte-monnaie 23,2 milliards. En comparaison internationale, le pays est premier de classe dans cette discipline.

Un partage différent de la facture de la santé ne permettra certes pas à lui seul de résoudre tous les problèmes. Mais une évolution dans un sens un peu plus équitable sur ce point n’est pas moins indispensable qu’un effort de rationalisation des soins ou que le lancement de campagnes de prévention efficaces. Pour l’heure, le subside est le seul outil qui existe pour corriger l’inégalité d’un système qui ne prend pas en compte les différences de revenu. Il serait temps d’en trouver d’autres.

Créé: 23.05.2019, 07h00

Éric Budry,
Rubrique Genève

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...