Le sondage géant du PLR genevois

L'éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pile je gagne, face tu perds. Ce slogan pourrait résumer les enjeux de l’assemblée générale du PLR prévue mardi prochain. Les libéraux-radicaux genevois vont débattre de «l’affaire», qui empoisonne leur formation depuis des mois et décider s’ils accordent encore leur confiance à Pierre Maudet.


Lire aussi: Le PLR retient son souffle avant de se pencher sur le sort de Pierre Maudet


Qu’en sortira-t-il? Le conseiller d’État l’a annoncé dans une interview au «Temps»: pour lui, le vote de l’assemblée constituera «une prise de température». Autrement dit, même un désaveu de la part de la base n’aurait pas plus de conséquences concrètes qu’un sondage.

À l’inverse, le président des libéraux-radicaux, Alexandre de Senarclens, le déclare sans ambages dans nos colonnes: si l’assemblée soutient Pierre Maudet, et donc désavoue le comité du parti, le PLR devra trouver un autre volontaire pour avaler des couleuvres.

Nous laisserons les membres du parti apprécier la différence des approches, même s’il paraît évident que Pierre Maudet accordera de l’importance au vote et à la teneur des débats.

Il faut simplement espérer, pour la santé démocratique du canton, que le principal parti genevois parviendra à débattre dans un esprit constructif. Quelle que soit la décision de l’assemblée, le PLR risque l’implosion, à quelques mois des élections fédérales. Souhaitons-lui un échange «musclé mais correct» mardi, car nul n’a intérêt à une vie politique cantonale tétanisée par des guerres intestines.

Au-delà des tourments du PLR, plusieurs élus appellent désormais de leurs vœux la création d’un mécanisme de destitution des magistrats.

La question mérite réflexion, mais plus tard, lorsque l’affaire Maudet se sera terminée d’une façon ou d’une autre. Il n’est jamais bon de légiférer à chaud, ni dans le but de déboulonner, par une loi vengeresse, un adversaire politique déjà affaibli. (TDG)

Créé: 10.01.2019, 07h01

Frédéric Julliard, rédacteur en chef

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des jeunes pour le climat
Plus...