Score ou l’art de savoir renoncer

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil d’État a décidé mercredi de jeter au feu le projet Score, ce nouveau modèle d’évaluation des fonctions et des salaires dans la fonction publique. Et c’est à nouveau Nathalie Fontanet que l’on retrouve au front sur ce dossier qui n’a cessé d’être vilipendé depuis dix ans par le Cartel en raison de son opacité. Plutôt que de passer en force au Grand Conseil sans se soucier des conséquences sur le terrain, la responsable des Finances préfère renoncer et repartir sur de nouvelles bases.

Premier point positif, le message a été entendu par le Cartel, qui y voit une reconnaissance du partenariat social par le Conseil d’État. Une remarque positive en provenance de ces milieux est suffisamment rare pour le souligner. L’instauration d’un meilleur climat, c’est toujours bon à prendre dans la perspective des nombreuses négociations à venir.

Deuxième bon point, la conseillère d’État entend lancer le plus rapidement possible un nouveau projet, en impliquant cette fois d’entrée les représentants des collaborateurs. Pas pour accorder des augmentations à tout le monde, mais pour que ceux dont le traitement serait revu à la baisse connaissent au moins les critères utilisés. Cette approche plus participative n’empêchera pas les critiques, mais elle donne de meilleures chances au projet d’aboutir.

Le troisième point positif est plus caché et totalement inavoué. En abandonnant Score, le Conseil d’État se donne un peu d’air, financièrement parlant. Il reporte l’entrée en vigueur d’un système globalement plus coûteux pour l’État: 79millions supplémentaires aux dernières nouvelles. Lorsque l’on enregistre un déficit de 590millions au budget 2020, cela compte.

Pour le dire en une phrase: en renonçant à Score, ce gouvernement ne fait peut-être pas un si mauvais calcul.

Créé: 26.02.2020, 20h26

Eric Budry, Rubrique Genève

Articles en relation

Le Conseil d’État enterre SCORE faute d’adhésion

Projet Lancé en 2010, le projet de système d’évaluation des fonctions à l’État est abandonné, mais une nouvelle réforme arrive. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La débâcle du PLR
Plus...