Retraites de rêve: les élus ont trop traîné

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Profitant de la fin de l’été, de l’assoupissement de l’affaire Maudet et de la fin du débat cantonal sur les retraites des fonctionnaires, le Conseil administratif de la Ville de Genève a dégainé.


Lire aussi: La Ville abolit la rente à vie pour ses magistrats


L’Exécutif de la plus grande commune du canton pose sur la table un projet de réforme de ses retraites, qui ne concernera que ses successeurs, s’il entre en vigueur avant les élections municipales de 2020. Désormais, les magistrats cotiseraient comme n’importe qui à une caisse de pension. Là où leur sort diffère passablement, c’est qu’une indemnité, allant jusqu’à la moitié de leur salaire annuel et pouvant s’étaler sur dix ans, serait versée à ceux qui quitteraient leurs fonctions avant la retraite ou seraient écartés par le suffrage universel. En résumé, en termes de prévoyance et d’indemnité de départ, le sort des futurs magistrats communaux serait moins féerique qu’aujourd’hui, mais resterait confortable. Très? Trop? Le Conseil administratif met la barre assez haut. Mettons que c’est une base de négociation…

Quoi qu’il en soit, la Genève officielle a le dos au mur. Alors que les retraites des magistrats sont illégales depuis le changement de la loi sur la prévoyance professionnelle, les élus ont tant tardé à empoigner le problème que la question commence à leur échapper. Au niveau cantonal, le projet de réforme des retraites du Conseil d’État est en concurrence avec une initiative populaire peu amène. En Ville? On verra bien… Une certitude: c’est un débat difficile qui attend les élus municipaux, en pleine période électorale et alors que les retraites des citoyens de base sont sous pression.

En même temps, les uns et les autres devraient garder un point à l’esprit: un magistrat doit jouir d’une situation suffisamment confortable pour ne pas être incité, alors qu’il est en fonction, à se ménager des amitiés utiles pour la suite, à coups de décisions arrangeantes…

Créé: 22.08.2019, 18h52

Marc Bretton,
Journaliste

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...