Réinsertion: Genève doit innover

L’éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Thierry Apothéloz, le patron de la Cohésion sociale, va lancer une réforme de la loi sur l’insertion et l’aide sociale individuelle (LIASI). Mise en œuvre en 2012, portée à l’époque par François Longchamp, validée par un vote populaire, la LIASI n’a objectivement pas rempli toutes ses promesses, et surtout la plus importante: améliorer l’insertion professionnelle des bénéficiaires de l’Hospice général. Le conseiller d’État entend donc corriger le tir, redonnant notamment au travail social ses lettres de noblesse. C’est-à-dire s’occuper de l’humain, et de ses vulnérabilités s’il y en a, avant de songer à le remettre au travail.


Lire aussi: Thierry Apothéloz va chambouler l’aide sociale


La LIASI n’est pas une catastrophe, mais jouer à fond la carte de l’employabilité, miser avant tout sur ceux qui sont encore connectés au monde du travail (quitte à oublier un peu les autres), n’a guère eu d’effets sur les résultats globaux. On peut certes plaider que l’accès au marché du travail s’est encore durci, ou simplement que l’État n’y a pas mis suffisamment de moyens, le constat reste identique: un dispositif de sélection des bénéficiaires a été mis en place, des aides à l’insertion prodiguées pour les «élus», le tout sans effets positifs évidents.

L’approche de Thierry Apothéloz est quelque peu différente. Plus près du terrain, l’ancien travailleur social ne veut laisser personne sur le bord de la route et prendre les gens là où ils en sont. Son aide sociale, ce sera donc du sur-mesure, du pragmatique. Elle ira de l’insertion professionnelle pour certains à des compléments financiers pour ceux qui sont dans l’incapacité d’assumer plus qu’un boulot à temps très partiel.

Ce n’est pas manquer d’ambition que de tenter cela. C’est juste adapter un système social à la réalité d’une population aussi diverse que mouvante.

Créé: 11.02.2020, 09h01

Eric Budry, Rédacteur rubrique Genève

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...