La précarité, carte sur table

L'éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les communes ne sont pas égales face à la précarité. Rapport après rapport, le Centre d’analyse territoriale des inégalités (CATI-Ge) pointe sur la carte du canton les quartiers dans lesquels la vie est un peu plus difficile qu’ailleurs. Il y a peu de surprises dans sa livraison 2020. C’est toujours à Vernier, Meyrin, Lancy, Chêne-Bourg, Onex, Versoix, Thônex et en Ville de Genève que se situent les principales poches de précarité.


Lire aussi: La carte des inégalités à Genève est dessinée


La bonne nouvelle de cette étude (la troisième), c’est qu’elle ne constate pas de dégradation. La mauvaise, c’est qu’on y lit une grande stabilité. Normal. On se loge là où l’on peut financièrement quand on a peu de moyens. Genève échappe toutefois au phénomène de ghettoïsation que connaissent tant de grandes villes. Précisément parce que ce n’est pas une grande «ville» et que les communes et l’État tentent de maintenir une certaine mixité sociale partout sur le territoire.

Pour Thierry Apothéloz, le responsable de la Cohésion sociale, le rapport CATI-Ge devrait aider communes et Canton à agir, ensemble et par petites touches, là où c’est le plus nécessaire. C’est bien. Reste à se mettre d’accord sur les remèdes. Pour y parvenir, le conseiller d’État a réactivé la loi sur la cohésion sociale en milieu urbain. Sans budget supplémentaire. On attend donc avec impatience de lire la liste des projets qui seront réellement lancés.

Créé: 15.01.2020, 07h01

Eric Budry, rubrique Genève

Articles en relation

Thierry Apothéloz: «Je veux être un incubateur de solutions»

Précarité Une étude montre que les difficultés se concentrent dans certains quartiers et communes. Thierry Apothéloz veut en faire un outil pour agir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: les courbes s'aplanissent
Plus...