Passer au contenu principal

Le PLR dans l’impasse

À quand remonte la dernière victoire électorale du PLR à Genève? C’était il n’y a pas si longtemps, en fait. Au printemps 2018, le parti parvient à étoffer sa députation, déjà la plus fournie du Grand Conseil. Son conseiller d’État est brillamment réélu dès le premier tour. Quelques jours avant les révélations sur son voyage controversé à Abu Dhabi.

Depuis, une spirale de défaites accable le plus grand parti du canton: la perte d’un siège au National et l’échec d’Hugues Hiltpold aux États en 2019, puis cette «débâcle» des élections municipales, comme le reconnaît son président Bertrand Reich. Elle se chiffre à 20% d’élus en moins dans les conseils municipaux et encore davantage dans les Exécutifs. Des fiefs historiques, comme Versoix et Le Grand-Saconnex, sont tombés.

L’affaire Maudet et le déficit d’image qu’elle occasionne n’expliquent pas tout. Ses ramifications ont certes conduit à la mise en prévention – partiellement levée depuis – de son candidat en Ville. Mais la non-élection de Simon Brandt a plus à voir avec les stratégies d’alliances et le soutien massif de la gauche dont a bénéficié son adversaire PDC qu’autre chose.

Non, le mal qui ronge le PLR est plus profond. Le parti ne parvient plus à mobiliser son électorat. Il semble en décalage avec les préoccupations quotidiennes des citoyens. Pris en étau entre ceux qui prônent un développement maîtrisé et les milieux immobiliers, bien représentés au sein du parti. Il est d’ailleurs frappant de voir le PLR devenir minoritaire dans deux communes en proie à une forte densification, Chêne-Bourg et Chêne-Bougeries.

Mais le plus inquiétant, c’est l’absence de relève. Aucune personnalité n’a émergé lors de cette campagne. Pour être élu, il faut d’abord rassembler son camp, puis séduire au-delà. L’échéance est encore lointaine, mais on peine à voir qui pourra bien être candidat au Conseil d’État en 2023. Un le sera sans doute: Pierre Maudet.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.