Pierre Maudet a gagné, mais à quel prix!

L'éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pierre Maudet a remporté son pari. Mardi soir, les militants du PLR genevois ont voté «la confiance et le soutien» à leur magistrat. Malgré l’hostilité du comité directeur cantonal et du PLR suisse, le conseiller d’État est parvenu à rallier la «base», mobilisée depuis des semaines par son réseau de soutiens.


Lire aussi: Le PLR mesure son soutien à Pierre Maudet


En parlant d’une simple «prise de température», Pierre Maudet avait par avance affaibli la signification de ce vote. Nul doute qu’il restera sur cette ligne maintenant que les militants se sont prononcés en sa faveur…

Comment expliquer ce résultat, malgré les mensonges, malgré les financements politiques dissimulés au parti, malgré les déductions fiscales problématiques, malgré le fait que le magistrat en charge de la police a incité un ami à faire de fausses déclarations à la justice? Il y a bien sûr le bilan de Pierre Maudet, soutenu mardi soir «pour l’ensemble de son œuvre». Il y a aussi son talent politique, dont on a encore eu un échantillon à Uni-Dufour.

Pierre Maudet a donc gagné. Mais que peut-il faire de cette victoire? Son parti va se déchirer - le président cantonal a déjà annoncé sa démission. La campagne du PLR pour les fédérales sera plombée. Et le conseiller d’État n’aura pas plus de marge de manœuvre qu’aujourd’hui dans son département, tant la rupture de confiance semble profonde au sein du gouvernement et de l’administration.

Pierre Maudet a obtenu un répit. Tant mieux pour lui. Mais tant pis pour le PLR, et pour Genève. (TDG)

Créé: 15.01.2019, 23h12

Frédéric Julliard, rédacteur en chef

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Claude Goretta
Plus...