Ces Papers qui secouent la Suisse

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les multinationales travaillant dans le trading des matières premières sont une bombe à retardement. Un nouveau «secret bancaire» qui pourrait un jour plonger la Suisse dans la tourmente. Dégât d’image, en renforçant le cliché de pays profiteur, prêt à fermer les yeux sur tout dès qu’il s’agit d’argent. Et dégât économique dans le cas où la Suisse se retrouverait sur une liste noire des pays abritant des entreprises bafouant les droits humains et environnementaux.

Lire aussi: Les Suisses sont prêts à brider les multinationales

Ce message alarmiste, c’est celui délivré depuis longtemps par des organisations comme Public Eye, Amnesty International, Swissaid, Alliance Sud ou encore les œuvres d’entraide des Églises. Avec leur initiative pour des multinationales responsables, elles demandent au Conseil fédéral d’intervenir pour que des minima sociaux et environnementaux soient respectés partout dans le monde. Sans succès.

Jusqu’ici, le Conseil fédéral a toujours minimisé le problème. Bien sûr, dit-il, la Suisse condamne avec fermenté le travail des enfants, la pollution à grande échelle, la captation des richesses qui condamne à la misère les habitants des pays les plus pauvres. Mais fixer des règles contraignantes aux multinationales installées ici pourrait nous faire beaucoup de tort. Avec en arrière-plan cette idée – cynique – que dans le fond, tout cela ne nous regarde pas vraiment…

Le vent d’indignation internationale que soulève la publication des Paradise Papers montre la faiblesse de ce raisonnement. La Suisse n’est pas à l’écart du monde. Et par son inaction, elle se fait complice des atrocités économiques commises en Afrique ou en Asie. Cela, Berne ne l’a pas encore compris, mais les citoyens suisses oui.

Comme pour le secret bancaire en son temps, se réfugier derrière ce qui est légal pour défendre ce qui n’est pas moral est une stratégie politique qui ne tiendra pas longtemps. Le moment est venu d’ouvrir les yeux.

(TDG)

Créé: 08.11.2017, 22h46

Judith Mayencourt, responsable de la rubrique Suisse

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.