Passer au contenu principal

Quand la maison brûle

Genève, 22 janvier Quand une maison brûle, on passe le seau à son voisin de la chaîne sans se préoccuper de savoir s’il vote à gauche ou à droite.

Cette unité devrait prévaloir face aux risques encourus par notre planète. L’urgence climatique dépasse les clivages politiques ou sociaux.

Malheureusement, nous sommes encore divisés à ce sujet. Certains demeurent climato-sceptiques et rejoignent ainsi la cohorte heureusement très minoritaire des purs imbéciles, comme les révisionnistes ou ceux qui pensent que la terre est plate.

D’autres, plus nombreux, se proclament climato-sceptiques mais se révèlent en réalité climato-cyniques, feignant un optimisme calculé au service de l’économie de marché.

Parmi eux les politiciens qui privilégient la croissance par rapport à la survie, ou les individus

purement égoïstes qui accordent davantage d’importance à leur 4x4 qu’à l’avenir de leur progéniture.

Les premiers devraient être traduits devant un tribunal pénal international pour non-assistance à population en danger et comportement génocidaire. Il reste l’espoir de convaincre les seconds de remplacer l’égoïsme par l’empathie et la responsabilité citoyenne.

Une troisième catégorie de personnes regroupe ceux, de plus en plus nombreux, qui sont conscients de la situation dramatique de la planète. Ce groupe s’élargit de jour en jour, bien qu’encore beaucoup d’entre eux demeurent attachés à certains privilèges matériels, mais avec une mauvaise conscience porteuse d’espoir.

Notre salut repose sur le prosélytisme engagé des écologistes pour que nous redessinions un monde désintoxiqué de la course à la surconsommation. L’espérance d’un avenir climatique meilleur est liée au changement des paradigmes de la vie politique et économique.

Le psychologue Jean Piaget disait que le meilleur indicateur de l’intelligence humaine est la faculté d’adaptation. Et si les dirigeants ne s’adaptent justement pas, alors viendra bientôt le temps où ils devront rendre des comptes à la population .

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.