La machine à perdre tourne à plein régime

L'éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La victoire de la gauche genevoise au Conseil des États n’a étonné personne. Les vraies surprises viennent du score famélique de l’Entente, de la participation misérable et du très bon résultat de l’UDC. Pour la droite genevoise, des lendemains douloureux s’annoncent.


Lire aussi: Le triomphe de la gauche accentue la crise à droite


Le PLR n’a pas eu la moindre chance de remonter son retard du 20 octobre. Plombé par l’affaire Maudet, le parti a présenté un candidat, Hugues Hiltpold, qui n’était pas de taille à renverser la table en trois semaines. Et le PDC? C’est pis encore. Malgré son alliance avec les libéraux-radicaux, il dépasse à peine l’UDC. On a frisé l’humiliation.

Parmi les battus, Céline Amaudruz tire son épingle du jeu. La candidate UDC, sans alliance, talonne l’Entente: un joli score personnel et une gifle pour la droite classique.

Et maintenant? La vague écologiste arrive au parlement. Ancrés très à gauche, les deux représentants genevois se heurteront vite aux réalités complexes du Conseil des États, terre de compromis subtils et de rapports de force anciens. À eux de manœuvrer habilement pour faire entendre la voix du canton, qui en a bien besoin.

Quant à la droite, une période d’introspection s’impose à elle. La valse du PDC (un coup au centre, un coup dans l’Entente) s’est ajoutée aux tourments internes du PLR pour construire la parfaite machine à perdre. Qui est l’Entente? Qui représente-t-elle: les milieux d’affaires, le centre, la classe moyenne? Quelles réponses veut-elle apporter aux problèmes des Genevois, en matière de développement, de transports, d’emploi, de santé?

Ces questions de fond vont déterminer son avenir. Si la droite parvient à leur apporter des réponses fortes, le choix d’une alliance avec l’UDC ou avec les Vert’libéraux s'imposera de lui-même. Sinon, la machine à perdre pourra encore tourner à plein régime. Notamment lors des municipales 2020.

Créé: 10.11.2019, 19h07

Frédéric Julliard, rédacteur en chef

Articles en relation

Le triomphe de la gauche accentue la crise à droite

Élection du Conseil des États À Genève, le second tour n’a fait que confirmer le résultat du 20 octobre. Lisa Mazzone et Carlo Sommaruga sont loin devant les deux candidats de l’Entente. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Léman Express inauguré
Plus...