Le macadam, ce trésor si convoité

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En attendant un vrai réseau de Vélib’, Genève devra donc regarder ce dossier pédaler dans la semoule des tribunaux. La justice vient de donner tort au réseau privé de vélos en libre-service qui s’est déployé en ville à la hussarde, tout en tentant, dans le cadre d’une autre procédure, de faire dérailler le déploiement d’un réseau public. Une genevoiserie de plus? Même pas. Zurich vit les mêmes difficultés avec le même opérateur, décidément procédurier.

En parallèle, la Suisse vit l’assaut d’un autre opérateur, asiatique. Pourquoi ce concept si sympathique de Vélib’ tourne-t-il à l’empoignade? Sans doute car certains n’y voient plus un concept philanthropique ou un peu bobo, mais un juteux marché potentiel au vu de l’évolution des mœurs en matière de mobilité. En effet, les gens sont de moins en moins intéressés à posséder un véhicule et recourent toujours plus à la location de services de transport ou à l’emprunt payant d’engins correspondant à leurs besoins et envies du moment. Les loueurs et prestataires ont tout intérêt à se trouver à proximité de leurs clients. Pourquoi pas dans la rue? Et si c’est gratuit, ça ne gêne pas le commerçant!

C’est donc à raison que la justice vient de mettre le holà. L’espace public est un bien rare et disputé dans une grande ville: il faut réguler son utilisation à des fins commerciales si on veut éviter de voir nos centres urbains se muer en véritables souks livrés à la loi du plus fort. Il en va de l’équité avec d’autres activités (chantiers, terrasses de bistro, affichage publicitaire) qui paient leur emprise sur la chaussée, tandis que le simple pékin alimente l’horodateur.

Reste que la règle, désormais clarifiée, doit s’appliquer à tous. Au juste, que font les autorités quand des espaces en théorie piétons sont occupés constamment par les scooters de tel livreur de sushis ou les limousines des clients de tel hôtel de luxe?

Page 16

Créé: 20.10.2017, 19h21

Marc Moulin, journaliste à la rubrique locale

Articles en relation

Velospot, le «Vélib’ privé», perd en justice face à la Ville

Vélos en libre-service La Chambre administrative confirme le but commercial de l’utilisation du domaine public par le loueur de cycles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.