Le Léman est un trésor, préservons-le

L’éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Brome, cadmium, plomb, sans compter le redoutable mercure… N’en jetez plus! Même si les eaux du Léman semblent cristallines et que ses plages sont de plus en plus propres, des produits chimiques toxiques y sont pourtant bien présents. Cachés notamment dans les déchets plastiques, ils n’attendent que d’être ingérés par les poissons et les oiseaux aquatiques.


Lire aussi: Les plastiques jetés dans le lac renferment un cocktail très nocif


L’étude toute récente effectuée par des chercheurs des Universités de Genève et de Plymouth – une première concernant une vaste étendue d’eau douce européenne – vient nous rappeler que le phénomène de pollution par les déchets plastiques n’est pas réservé aux seuls mers et océans. Ni aux grands fleuves des pays pauvres.

Certes, la plupart des produits chimiques retrouvés dans les débris analysés par les scientifiques ne sont plus autorisés aujourd’hui dans l’élaboration des plastiques. Devons-nous être rassurés pour autant? Pas vraiment. Premièrement, parce que ce matériau incontournable des XXe et XXIe siècles met un temps fou, estimé à plusieurs centaines d’années, pour se désagréger totalement. En clair, c’est un polluant très tenace!

Ensuite, parce que cette étude, mais aussi les diverses opérations de nettoyage qui sont organisées régulièrement sur les berges du bleu Léman, dans ses eaux ainsi que dans nos rivières et à leurs abords, montrent que, malheureusement, les déchets continuent à s’y amonceler. Malgré la présence de poubelles, malgré les campagnes de sensibilisation, faire le bon geste n’est pas encore devenu une habitude. Du moins pour certains.

Sur terre, l’eau est source de vie. L’eau est la vie. Nous avons la chance, sous nos latitudes, d’en avoir à profusion. Cela ne doit pas nous empêcher, et doit même au contraire nous inciter, à en prendre le plus grand soin. (TDG)

Créé: 17.04.2018, 09h29

Xavier Lafargue,
Rubrique Genève

Articles en relation

Les plastiques jetés dans le lac cachent un cocktail très nocif

Environnement Une étude révèle que des produits chimiques cachés dans ces déchets peuvent nuire à la faune et la flore. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: May giflée
Plus...