Guerre de l’info autour de la 5G

L’éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Swisscom et consorts se voyaient sans doute en hérauts des temps modernes, accueillis à bras ouverts par les populations démunies auxquelles ils viendraient apporter le progrès. Mais voilà que, tout comme les anciens conquistadors qui prétendaient civiliser le monde, les chantres de la 5G sont reçus à coups de flèches et de sarbacanes.


Lire aussi: Les pro et les anti-5G courtisent les élus locaux


Face à cette fronde populaire et politique, le géant bleu a sorti l’artillerie lourde, en se payant à prix d’or des doubles pages de publireportage dans plusieurs journaux alémaniques et romands, et en couvrant nos murs d’affiches géantes. C’est David contre Goliath.

Cette guerre de l’information se joue aussi sur le champ de bataille politique. Signe d’une certaine nervosité sur un sujet brûlant d’actualité, les pro et les anti-5G se sont fendus de missives aux Conseils municipaux pour leur vanter les mérites de cette technologie, ou au contraire les enjoindre de s’en méfier.

Certaines communes ont décidé de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour surseoir au déploiement de la 5G sur leur territoire, du moins en attendant les résultats d’études indépendantes sur les risques en termes de santé. Mais à part donner des préavis négatifs aux demandes d’installations d’antennes, elles n’ont pas beaucoup de pouvoir dans ce domaine.

Bombardés par les deux camps d’études contradictoires sur la 5G, toutes plus scientifiques les unes que les autres, les citoyens et les élus locaux sont un peu perdus. À moins d’être diplômé de l’EPFL, il est difficile d’y démêler le vrai du faux, la propagande des faits. Swisscom accuse ses détracteurs de tenir des propos irrationnels. Mais qu’est-ce qui l’est le plus: la peur de la 5G ou notre soif insatiable de technologie qui tend à nous faire oublier tout principe de précaution?

Créé: 24.05.2019, 07h02

Antoine Grosjean, rubrique Genève

Articles en relation

Swisscom déploie la 5G et crée la polémique

Genève L'opérateur lance son réseau 5G à Genève. Antonio Hodgers avait pourtant assuré que le Canton n'allait «pas se précipiter» sur cette technologie controversée Plus...

Swisscom vante les atouts de la 5G dans un contexte tendu

Téléphonie mobile L’opérateur annonce une couverture de plus de 90% du territoire d’ici à la fin 2019. Le premier smartphone 5G commercial arrive en mai. Plus...

Sunrise vire en tête dans la 5G pour le réseau fixe

Télécoms L’opérateur installera la 5G dans 150 localités dès mars. Swisscom suivra de près, et Salt en automne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.