Passer au contenu principal

Le gros dégât d’image de Caritas Genève

Pourquoi donner ses meubles ou ses vêtements à une association caritative? Parce qu’ils feront le bonheur d’une personne dans le besoin. Pourquoi faire un don ou acheter dans des brocantes de charité? Parce que cet argent finance une structure qui remet le pied à l’étrier aux cabossés de la vie, dans un cadre de travail bienveillant, avec un emploi qui fait sens. On prend l’habitude de considérer les associations caritatives comme des modèles de vertu, pleines de respect pour leurs employés, leurs bénévoles et leurs bénéficiaires, tout comme pour le matériel, les dons et les subventions reçus. Ainsi, quand le mythe s’effrite, le malaise est d’autant plus grand.

----------

Lire aussi: Caritas achète et revend de la pacotille neuve dans ses brocantes

----------

À Genève, Caritas a connu un grave problème de gestion ces dernières années: le directeur n’a pas été concerté sur une stratégie commerciale dénaturant l’esprit même de l’association: acheter de la pacotille neuve sans traçabilité de production pour la revendre dans les boutiques de seconde main. En outre, des employés ont été écartés après avoir tiré la sonnette d’alarme. Résultat? Un dégât d’image majeur pour l’institution et une perte de confiance potentielle auprès du public.

Pourquoi les donateurs publics et privés soutenant ces associations n’exigeraient-ils pas un contrôle externe approfondi, afin de vérifier si les valeurs prônées sont effectivement appliquées, conditions sine qua none de leur aide financière? Cela permettrait d’éviter que des dysfonctionnements soient cachés sous le tapis et réglés tant bien que mal à l’interne, au prix d’une longue période d’égarement inutile et d’une lourde casse humaine.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.