La Genève internationale peut pavoiser

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le sens de l’accueil, le Canton le pousse jusque sur son site Internet. Chacun peut ainsi facilement découvrir les 33 organisations internationales, essentiellement onusiennes et bien connues, qui ont un siège à Genève. Il en va de même pour les quelque 360 organisations internationales non gouvernementales (OING) établies ici, souvent dans l’ombre. Jusqu’à ce vendredi 11 heures, l’ICAN vivait dans le clair-obscur; connue oui, mais de ceux qui suivent de près les affaires du monde. Désormais, la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires jouit de la renommée qui succède à l’obtention d’un Prix Nobel de la paix. Dimension planétaire.

Les Genevois ont de quoi s’en réjouir, à plus d’un titre. D’abord, à l’unisson des citoyens du monde qui rêvent d’une planète sans bombe atomique, l’action de l’ICAN s’en retrouve notablement renforcée. Disposant de ramifications dans quasi tous les pays de la planète, l’OING, qui a déjà fait voter par 122 Etats un projet de traité sur l’abolition des engins nucléaires, se retrouve mieux armée pour mettre la pression sur les nations qui possèdent ou briguent la capacité de destruction fatale.

Ensuite, ce prix met indirectement en valeur le travail de centaines d’associations qui œuvrent ici en vue d’assurer une relative équité sur le globe: du désarmement aux droits de l’homme, en passant par l’écologie ou la communication. Nous n’avons, pour l’essentiel, pas affaire à des organes éthérés. En leur offrant un cadre et un réseau dense – entreprises multinationales incluses – notre région participe au combat pour améliorer le quotidien des gens.

L’excellente nouvelle survient à la veille de la journée portes ouvertes de l’ONU Genève. Les habitants de la région sont invités à visiter le Palais des Nations, avant que ne commence le grand chantier de sa rénovation. L’événement prendra un air de fête. (TDG)

Créé: 06.10.2017, 19h47

Denis Etienne,
Rédacteur en chef adjoint

Articles en relation

Le prix suprême pour la Genève de la paix

Nobel de la paix Le travail acharné de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires est récompensé du Nobel de la paix. Comme une réponse à Donald Trump… Plus...

Le Palais des nations, emblème du passé, du présent et du futur, s’ouvre au public

Quartier international Les Genevois sont invités à visiter un monument du patrimoine local avant que ne débutent les travaux de rénovation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...