Genève se fâche contre la RTS, mais il est bien tard

L'éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il était temps que Genève montre les muscles. Le déménagement de l’information de la Radio Télévision Suisse (RTS) à Écublens se précise. Il impliquera la perte de 200 emplois pour le canton, et une baisse d’influence médiatique et symbolique douloureuse pour le bout du lac.

Hier, le gouvernement genevois a changé de ton. Dans une lettre à la SSR, le président du Conseil d’État, Antonio Hodgers, parle d’un «sentiment de trahison». Ce vocabulaire correspond mieux à la colère éprouvée par beaucoup d’élus et de Genevois. Mais n’arrive-t-il pas trop tard?

Le Canton se retrouve bien seul. Il paie, comme d’habitude, son manque d’influence dans les affaires fédérales. On imagine mal la SSR changer tous ses plans pour lui faire plaisir.

Le Conseil d’État a pourtant raison de poursuivre la bataille. Il a lutté contre l’initiative «No Billag», notamment au nom du site d’information genevois, de ses emplois, de l’importance d’une décentralisation garante de la diversité des opinions. Peu après avoir gagné la votation, la SSR a sorti de son chapeau le projet de transfert à l’EPFL…

Le sentiment de duperie est légitime. D’autant que le Canton met gratuitement à disposition le terrain de la tour RTS. En vidant partiellement le bâtiment, la SSR pourrait ainsi louer des espaces à des tiers, sur un terrain prêté par Genève! Bien d’autres médias, qui ne touchent pas les millions de la redevance, rêveraient de pareils avantages.

Si le déménagement se confirme, le Canton devra mener son introspection: comment, alors qu’une nouvelle législature s’ouvre, peut-il se renforcer à Berne, pour peser davantage sur les décisions stratégiques?

Faute d’un poids suffisant, Genève risque de se retrouver encore souvent dans le rôle du corbeau de la fable, qui «jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus».

Créé: 30.10.2019, 19h02

Frédéric Julliard, rédacteur en chef

Articles en relation

Le Conseil d’État maudit le déménagement de la RTS

Médias Outre la défense de Genève, «l’équilibre des médias est nécessaire», défend Antonio Hodgers. L’Exécutif vient de le répéter à la SSR. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Regula Rytz vise le siège d'Ignacio Cassis
Plus...