Gardiens de nouveaux temples

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’irruption du Léman Express promet de nombreux bouleversements dans le Grand Genève. Après une première bouffée de chaleur d’ici à la fin de l’année, les nouvelles habitudes vont se cristalliser durant les mois et même les années à venir. Cela prendra du temps. Des quartiers entiers vont pousser, la mobilité va se redéfinir. Nous allons esquisser ces mutations cette semaine, dans le cadre d’une première série d’articles. Elles vont notamment concerner les modes de consommation.

La plupart des enseignes commerciales qui vont fleurir dans les nouvelles gares et à leur proximité sont bien connues des Genevois. Prudents, les CFF ont choisi des marques qu’ils connaissent déjà car elles sont installées depuis longtemps à Cornavin ou Cointrin. Ces anciens marchands, aguerris, vont profiter de ces nouveaux espaces pour vérifier la pertinence de leur assortiment. Et le mettre au goût du jour. Car ces commerçants savent qu’une grande partie des pendulaires sont des jeunes actifs, urbains, pressés, à l’affût des modes actuelles. L’enjeu sera de les fidéliser sur le long terme.

Grâce à des horaires très étendus et la possibilité d’ouvrir le dimanche, ces enseignes peuvent aussi juguler l’hémorragie d’une partie de leur clientèle séduite par les sirènes de France voisine. Et, enfin, tenter d’attirer ou de retenir la clientèle régionale, essentiellement française, souvent ouverte à découvrir de nouveaux produits. Cet effet de mode va aussi stimuler les commerçants qui n’ont pas pu s’installer dans les gares, les obligeant à imaginer de nouvelles stratégies, notamment digitales, pour préserver la marche de leurs affaires.

Ultime élément: les CFF doivent aussi opérer leur aggiornamento. Hier, ils géraient des gares. Demain, ils seront les gardiens de ces nouveaux temples de la consommation .

Créé: 01.12.2019, 18h10

Roland Rossier

Rubrique Genève

Articles en relation

Les commerçants font irruption dans et autour des gares du futur Léman Express

Consommation Migros se taille la part du lion. La Coop est en embuscade. Tous rêvent de séduire cette clientèle urbaine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Grande-Bretagne plébiscite le Brexit de Johnson
Plus...