Le football genevois mérite mieux

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’accalmie aura duré trois mois presque jour pour jour, dont deux d’été où il n’y a pas de compétition! Entre la baston généralisée du 10 juin à Versoix, blessés à la clé, et la sauvage agression d’un arbitre ce dimanche 9 septembre aux Evaux. Dénominateur commun: la violence sur les terrains de football du canton.

Cette fois-ci, pourtant, la faîtière des arbitres genevois a décidé de siffler la fin de la «récréation». Ce week-end, les directeurs de jeu ne chausseront pas leurs crampons. À leurs yeux, il y a une limite, une ligne rouge qu’il ne fallait pas franchir. Cibles de quolibets, habitués à être invectivés plus souvent qu’à leur tour, ces serviteurs du ballon rond ont pourtant le cuir épais. Alors quand ils haussent le ton, la moindre des choses est de les entendre.

L’occasion était pourtant belle, à la fin du mois de juin, d’écouter leur proposition: organiser des assises sur la violence dans le football genevois. Une agressivité qui, selon eux, gagne du terrain. Ils sont les mieux placés pour en prendre la mesure.

Mais rien n’est venu. L’Association cantonale genevoise de football n’a même pas daigné leur répondre, leur faire part d’un quelconque intérêt. Cela aurait pourtant constitué un premier engagement en vue d’une réelle prise de conscience du phénomène.

Bien sûr, les dirigeants de notre football cantonal, qui condamnent toute forme de violence, ne sont pas restés les bras ballants. Les règlements se sont durcis au fil des ans. Les sanctions également. Mais le fair-play, soit le simple respect de l’autre quel qu’il soit, ne se gagne pas à coups de cartons jaunes ou rouges, d’amendes et de points retirés.

La grève du week-end prochain envoie un message fort. Mais c’est à la base, dans les clubs et les équipes, auprès des dirigeants comme des entraîneurs, qu’il faut enfoncer le clou. Et seule l’ACGF a le pouvoir de réunir tous ces acteurs autour d’une table. (TDG)

Créé: 10.09.2018, 20h40

Articles en relation

Suite à une agression, les arbitres votent la grève

Football Dimanche, un directeur de jeu chevronné a été violemment molesté par des joueurs lors d’un match de 5e ligue aux Evaux. La faîtière des arbitres tire la sonnette d’alarme. Plus...

Xavier Lafargue, rubrique Genève

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le PLR repousse son vote sur la démission de Maudet
Plus...