Les finances d’un vieux couple

L'éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Se pencher sur la répartition des charges entre le Canton et les communes genevoises, c’est un peu mettre son nez dans le livre de comptes d’un vieux couple. L’un a toujours l’impression de trop payer, l’autre de ne pas voir ses besoins reconnus à leur juste valeur. En découlent des calculs d’épicier pour tenter de ménager la chèvre et le chou. On coupe par ci et on allonge par là. Le ménage tient mais les problèmes perdurent. La vraie remise en question est, elle, reportée.


Lire aussi: Les communes refusent de partager la facture sociale


Et puis, en septembre dernier, c’est la crise. Le Canton n’arrive plus à joindre les deux bouts. Son projet de budget 2019 accuse un déficit de 89 millions. Le Conseil d’État doit présenter un plan sur quatre ans pour retrouver l’équilibre. Parmi les solutions avancées, le transfert d’une partie de la facture sociale aux communes. Bon prince, l’État leur laisse choisir quelles dépenses elles souhaitent assumer. Ce qui compte, c’est qu’elles participent à l’effort. À hauteur du montant demandé.

Cela ne suffit pas à amadouer les communes. Elles refusent en bloc le projet. D’autant plus que le Canton a entre-temps vu ses prévisions fiscales remonter en flèche. D’un déficit de 89 millions de francs, le budget 2019 passe à un excédent de 27,8 millions. Difficile d’aller quémander des sous dans ces conditions…

Si le Conseil d’État bénéficie aujourd’hui d’un répit, il n’abandonne pas l’idée d’un partage plus équitable des frais sociaux. Avec la réorganisation de l’Exécutif cantonal suite à l’affaire Maudet, la Surveillance des communes est aujourd’hui aux mains de Thierry Apothéloz. Ancien magistrat verniolan et président de l’Association des communes genevoises, il connaît les ficelles municipales et jouit d’une certaine popularité au sein de ces exécutifs. Réussira-t-il mieux que ses prédécesseurs à se glisser dans la peau d’un médiateur de couple? Le socialiste a en tout cas une carte à jouer.

Créé: 07.02.2019, 07h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jocelyne Haller refuse son élection
Plus...