Passer au contenu principal

Fillon, la présidentielle abîmée

La procédure de justice à laquelle est soumise François Fillon est normale en France. Elle s’applique à tout citoyen impliqué dans une instruction. Enquête, convocation, puis mise en examen qui ne signifie encore en rien culpabilité. François Fillon bénéficie toujours de la présomption d’innocence. Il n’est pas inutile de le rappeler quand un ex-premier ministre, salué par tous autrefois pour sa modération, utilise le vocabulaire jusqu’au-boutiste des complotistes les plus inconséquents.

Pourquoi le candidat de la droite a-t-il choisi de se défendre avec une véhémence qui le fait ressembler à un factieux? Pourquoi ses équipes relaient-elles les appels à la manifestation d’un magazine, Valeurs Actuelles, qui flirte avec l’extrême droite? Il peut vaincre mais peut-il convaincre les Français en assommant le «coup d’Etat des juges» par une insurrection du peuple de droite?

Quelle que soit la vérité de l’affaire de l’emploi de son épouse, François Fillon a répondu de la pire manière possible. Après avoir fait siffler les journalistes dans ses meetings – il suffit pourtant de les contredire –, il s’attaque aux juges. Dans cette nouvelle fuite en avant, ceux qu’il estimait trop laxistes seraient désormais trop empressés.

La présidentielle 2017 est d’ores et déjà abîmée. Et François Fillon, comme Marine Le Pen, en porte une lourde responsabilité. Le président élu le sera dans un contexte si particulier qu’il lui manquera la légitimité pour gouverner sereinement. Et réformer encore moins. D’ordinaire, les politiques appellent au calme. En 2017 en France, ils veulent que la rue les protège de la justice. Il y a quelque chose de pourri au royaume de France, doit se dire, en paraphrasant Hamlet, le général de Gaulle dont il est beaucoup question. Car celui qui disait s’en inspirer est revenu plusieurs fois sur sa promesse d’exemplarité.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.