Passer au contenu principal

Femme ou piéton? Le délire inclusif

Six nouveaux modèles de panneaux de signalisation en Ville montrent des piétonnes, aux looks différents, traversant la route. Maire de Genève, Sandrine Salerno explique que cette mesure accompagne treize ans de politique d’égalité homme-femme et célèbre la «chouette diversité» de Genève. Appartenant au genre féminin, j’ai ainsi un échantillon permettant de me rassurer sur ma «place dans l’espace public». Je suis enceinte? Lesbienne? Vieille? Avec les cheveux crépus? Ronde? La Ville a tout prévu: je peux me rassurer dans les pictogrammes inclusifs qu’elle a prévus pour moi, faible femme. En revanche, si je suis un homme maigre, handicapé, punk, à longue barbe, adolescent ou gay, je peux aller me brosser: seul le désuet personnage à chapeau est censé me représenter.

----------

Lire également «La Ville place des femmes sur les panneaux de signalisation»

----------

Si cette fantaisie urbaine aurait été bienvenue réalisée par une Pipilotti Rist à qui on aurait donné carte blanche, il en va différemment quand la réalisation est assurée par la Mairie. 56'000 francs, c’est ce qu’on demande aux habitants de payer pour cautionner une certaine image de la société, fractionnée en différentes identités. Car ce qui dérange, c’est bien la définition étriquée de la Ville de la notion d’identité. Que sommes-nous? Nos parties génitales? Notre couleur de peau? Notre âge? Nos attirances sexuelles? C’est ce que suggèrent ces panneaux, transformant le bonhomme classique auquel tout piéton s’identifie en mâle en puissance auquel il faut opposer diverses silhouettes féminines. Même en traversant la route, nous devons nous souvenir de ce qui nous différencie les uns des autres.

Le jour où l’égalité hommes-femmes cherchera davantage à pointer ce qui nous rassemble que ce qui nous sépare, il sera à nouveau possible d’utiliser le terme «inclusif» sans prêter à rire.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.