Passer au contenu principal

Les crèches, symbole du redémarrage

Le déconfinement entre dans sa phase concrète. Les crèches genevoises rouvriront partiellement lundi 27 avril, puis totalement le 11 mai. Le Canton met ainsi en œuvre les mesures voulues par le Conseil fédéral, alors que la pandémie de Covid-19 donne de légers signes de tassement.

----------

Lire également: «Les crèches vont rouvrir en deux temps»

----------

La réouverture des crèches concerne des milliers d’enfants, d’employés et de parents. Elle va même bien au-delà: elle signifie le retour au travail, volontaire ou exigé par les employeurs, de très nombreux Genevois. Symboliquement, la mesure fait passer un message clair: après avoir martelé le «restez chez vous» de rigueur, les autorités laissent entendre que le pire serait passé.

Vu les conséquences économiques de la crise, l’activité ne peut pas rester figée indéfiniment. Commencer par les écoles et les crèches paraît logique, le virus n’ayant pratiquement pas d’impact sur les enfants. Il n’empêche: si les Genevois ont très majoritairement joué le jeu du confinement, réussir le déconfinement s’avérera encore plus délicat.

Que se passera-t-il en cas de relâchement collectif ou si le brassage des populations autour des écoles, des crèches et dans les transports déclenche une nouvelle vague de contamination? Serons-nous vraiment mieux préparés pour la seconde que pour la première?

Les citoyens, plutôt obéissants jusqu’ici, mais échaudés par le discours changeant sur le port du masque, vont-ils commencer à rechigner? Notre récent sondage a mis en évidence une forte opposition à la réouverture des écoles le 11 mai…

Les autorités devront redoubler d’efforts pour obtenir l’adhésion de la population, indispensable à la réussite du déconfinement. Entre la nécessité de relancer la machine et le risque d’un relâchement périlleux, nous allons toutes et tous marcher sur un fil pendant des semaines, voire des mois.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.