Un coup politique de Pierre Maudet? Pas seulement

L’éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est la bombe politique de la semaine: après l’annonce d’un budget prévoyant 590 millions de francs de déficit, Pierre Maudet prend position publiquement contre le projet, dans une interview exclusive à la «Tribune de Genève».


Lire également : Pierre Maudet rompt la collégialité sur le budget


Voilà une rupture de collégialité en bonne et due forme. Et un joli coup politique? Évidemment. Mis sur la touche par ses collègues, cantonné à un département fluet, Pierre Maudet veut se replacer au centre du jeu.

En dénonçant un budget sans véritables choix, avec des engagements pléthoriques (412 fonctionnaires en plus!), il joue sur du velours: la base libérale-radicale appréciera. Cette base l’a soutenu en assemblée générale et il a besoin d’elle pour espérer poursuivre sa carrière politique.

L’élu PLR n’hésite pas à mettre dans une situation délicate sa propre collègue de parti, la responsable des Finances, Nathalie Fontanet.

L’habileté de la démarche et ses arrière-pensées politiciennes n’excluent pas que le magistrat ait raison sur le fond. Le budget aux déficits record s’explique bien sûr par les votes des Genevois: la réforme de la fiscalité des entreprises (RFFA) réduira les recettes, celle des retraites des fonctionnaires accroîtra les dépenses.

Ces éléments sont incontournables. Mais n’y avait-il aucune marge de manœuvre par ailleurs? Le Conseil d’État n’a-t-il pas pour mission de fixer un cap? Difficile de croire qu’il était indispensable d’accroître la fonction publique de 412 postes sans offrir en parallèle des perspectives structurelles pour freiner la hausse des dépenses.

Pierre Maudet prend le risque d’un isolement encore plus prononcé au sein du gouvernement. Mais ses propos trouveront un écho au sein du Grand Conseil et de la population.

Genève a l’habitude des automnes politiques chauds. La mèche allumée aujourd’hui dans nos colonnes pourrait rendre la saison budgétaire tout simplement explosive.

Créé: 21.09.2019, 08h55

Frédéric Julliard, rédacteur en chef

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...