Un cocktail de violences françaises

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En France, l’élection où tous les coups sont permis, c’est la présidentielle, enjeu de tous les intérêts. C’est pourtant pour la reine des municipales, celle de Paris, qu’un candidat a été contraint de se saborder après la publication d’une vidéo à caractère sexuel. Face à la violence des attaques, Benjamin Griveaux, l’un des lieutenants de la Macronie naissante, tête de liste de La République en marche dans la conquête de la capitale, a jeté l’éponge.

Dans un de ses tweets compulsifs, l’ex-député marcheur des Français de Suisse Joachim Son-Forget, installé à Genève, a relayé le lien de cette vidéo embarrassante tout en dénonçant le procédé. À l’origine de l’affaire, un artiste russe, réfugié politique en France, Piotr Pavlenski, qui a revendiqué la mise en ligne des images, sans qu’on comprenne ses motivations.

Ce performeur trash a été condamné à de la prison après avoir mis le feu à la façade de la Banque de France à Paris. Selon Mediapart, Pavlenski serait recherché par la police pour des coups de couteau dans une soirée du Nouvel-An organisée par son avocat. Ce dernier, Juan Branco, auteur d’un virulent pamphlet anti-Macron, est aussi l’avocat de figures des «gilets jaunes». Pour se faire entendre en art comme en politique, il faut désormais être dans l’excès.

Cette affaire concentre en effet toutes les violences de l’époque. Depuis l’épisode des «gilets jaunes», l’agressivité des manifestants et de la police a dépassé les normes admises. La polarisation de l’opinion vaut au président un niveau de haine rarement atteint et rend difficile le dialogue démocratique. Sur les réseaux sociaux, les adolescents biberonnent au sexe et au gore. Le tweet vengeur ou injurieux devient banal. Ce cocktail de violences est celui des États-Unis depuis longtemps. Un chemin que la France semble prendre à son tour.

Créé: 14.02.2020, 20h20

Olivier Bot, Rédacteur en chef adjoint

Articles en relation

Emporté par un scandale sexuel, Benjamin Griveaux plombe la Macronie à Paris

France Le parti présidentiel cherche un nouveau candidat à la Mairie de la capitale après le retrait de son poulain. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...