Des cliniques vendues à des prix fous

L’éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Qui dit mieux? Le rachat en 2014 de la clinique La Colline par le groupe zurichois Hirslanden a coûté 130 millions de francs, soit plus du double de son chiffre d’affaires, et sans l’immobilier. Deux ans plus tard, Swiss Medical Network a déboursé près de 190 millions de francs pour se payer la clinique Générale-Beaulieu. Et, mardi, Philippe Glatz a reçu 68 millions de francs pour 60% du capital des Grangettes – là encore sans les terrains ni les murs!


Lire aussi: Les Grangettes passent en mains zurichoises


On croit rêver… Ces opérations de Monopoly confirment à quel point la finance a investi le secteur des soins privés. Une clinique semble se résumer à des services dignes d’un palace, où les propriétaires se soucient surtout de la rentabilité de leurs investissements et du prix du mètre carré.

Et ce n’est sans doute pas fini. Avec le vieillissement d’une population gardant d’importants moyens financiers, le secteur de la santé privée promet de rester attractif. Il est même étrange que Genève, qui héberge encore de très nombreuses personnes fortunées, suisses comme étrangères, n’abrite pas de véritable clinique spécialisée dans les soins et la chirurgie esthétiques. Ou de résidence pour seniors, comme celle que Philippe Glatz rêve de créer dans les communes chics de la Goldküste zurichoise. Le prix du foncier explique en partie cette absence. Mais il y a autre chose. Un peu à l’image des Français, dont le rapport à l’argent reste très complexe, les Genevois se méfient aussi de tout ce qui brille trop. Quitte, s’agissant de ce qui a davantage trait à l’esthétique qu’au vital, à se faire soigner ailleurs, au prix fort et en toute discrétion.

Après des temps qui s’achèvent, ceux de la guerre des cliniques, les derniers acteurs de la place devront quand même imaginer de nouveaux services afin d’amortir les sommes colossales englouties pour racheter leurs concurrents.

(TDG)

Créé: 04.09.2018, 21h22

Roland Rossier,
Rubrique Genève

Articles en relation

Les Grangettes passent en mains zurichoises

Cliniques privées Le groupe Hirslanden, qui appartient au géant anglo-saxon Mediclinic et exploite déjà La Colline, rachète cette clinique centenaire située à Chêne-Bougeries. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Schneider-Ammann s'en va
Plus...