Une claque pour Genève avant tout

L’éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est la dégringolade. 38,8 millions pour les projets de l’agglomération franco-valdo-genevoise. La part de Berne insufflée dans le Grand Genève se réduit comme peau de chagrin. Elle semble bien loin l’époque bénie où les partenaires du Grand Genève se glorifiaient de porter le projet d’agglo le mieux noté et le plus doté par la Confédération! Le souci, c’est que le premier perdant dans ce revirement de situation n’est autre que Genève elle-même. Car, n’en déplaisent aux anti Français ou anti «Grand Genève» ravis que Berne cesse de financer ce «machin inutile», la majeure partie des projets du PA3 se situe sur sol genevois.


Lire aussi: Grand Genève, diagnostic d’une agglomération en panne


À l’heure d’envoyer sa requête à Berne, en décembre 2016, le président du Conseil d’État, François Longchamp, l’affirmait dans nos colonnes: «Ce projet profite d’abord aux Genevois.» Et de citer le tram du Grand-Saconnex, les aménagements de la place de Cornavin et la route du Vallon. Les chiffres parlaient d’eux-mêmes sur le montant total des travaux jugés prioritaires (623,4 millions), 63% de cette somme concernait le seul Canton.

Que s’est-il passé pour que Berne tacle ainsi ce projet? La surprise est d’autant plus grande que la Confédération ne tarissait pas d’éloge. À l’image du représentant de l’Office fédéral du développement territorial relevant en juin 2017: «Ici nous avons des projets réalisés que l’on peut montrer aux autres agglomérations.» Et de louer la vision transfrontalière inscrite dans les gènes de ce projet d’agglo.

Or, qu’est-il advenu de cette vision commune ces dernières années? Depuis le non Genevois au P+R, le 18 mai 2014, les signaux négatifs se sont multipliés. Telle l’absence de concertation avec les partenaires français en amont de l’annonce de la possible fermeture des petites douanes. Là réside sans doute l’une des raisons du désaveu bernois. Faute de voir Grand, Genève trinque. (TDG)

Créé: 18.01.2018, 20h47

Marie Prieur, journaliste à la rubrique locale.

Articles en relation

Grand Genève, diagnostic d’une agglomération en panne

Construction régionale Les questions et les griefs fusent alors que le 3e projet d’agglomération est mal parti à Berne. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Arabie saoudite: l'affaire Khashoggi
Plus...