Passer au contenu principal

Une cigale chez les fourmis

Trop occupée à produire, l’humanité se refuse à voir le réchauffement que son activité provoque. À Genève, il a fallu qu’une cigale chante à Florissant pour que les fourmis lémaniques lèvent la tête et se disent qu’un plan climat serait peut-être le bienvenu. Mais, peu prêteuses, elles n’ont pas, pour l’heure, mis les sous pour le mener à bien.

----------

Lire aussi: Comment le réchauffement climatique change Genève

----------

Deux siècles et demi de relevés de températures au bord du Léman le démontrent pourtant. Ce que Donald Trump prend encore pour une fable est bel et bien une réalité. Avec des moyennes de 2 degrés supérieures à celles d’il y a 150 ans, le climat genevois s’est donc réchauffé. L’été caniculaire de 2018 en a fait durement ressentir les effets. Et le 8 décembre prochain, place Bel-Air à Genève, le «Climate alarm», décrété dans de nombreuses cités du monde, fera entendre son concert de casseroles pour alerter du danger.

Quand les climatosceptiques chantaient, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) travaillait, précisant, un rapport après l’autre, l’ampleur du réchauffement. Si elle avait été plus raisonnable, l’humanité aurait pu se réveiller plus tôt. En 1938, le Britannique Guy Callendar publiait ses premiers travaux corrélant une hausse des températures à l’augmentation des concentrations de CO2. On parlait alors d’«effet Callendar» pour décrire ce qu’on appelle aujourd’hui l’effet de serre.

En 1979 se tenait la première Conférence mondiale sur le climat, à Genève. Elle exprimait déjà les inquiétudes de la communauté scientifique sur les effets à long terme des émissions de CO2… Ce qui est nouveau, ce n’est pas le constat scientifique ni le phénomène météo, mais la perception que nous en avons. Tout autant cigale que fourmi, nous produisions avec insouciance. Et pour subsister jusqu’à la saison nouvelle, il faudra agir, sauf à se retrouver fort dépourvus quand la catastrophe sera venue.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.