Ne pas bâtir Genève contre les Genevois

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les fronts se crispent sur la question de l’urbanisme à Genève. Le démarrage du chantier des Allières, avec ses lourdes atteintes au patrimoine bâti et arboré, fait fuser de durs griefs. En pleine crise climatique, les critiques font mouche en dénonçant la destruction d’une végétation séculaire. En face, on ne peut plus se contenter de répliquer en parlant de pénurie de logement.

En deux décennies, ce fléau a servi jusqu’à l’usure pour justifier le sacrifice de quartiers anciens ou de terres arables. On bâtit à tour de bras (l’an dernier, 2682 logements sont sortis de terre), mais la pénurie recule à peine et les loyers restent exorbitants. Le bétonnage a par ailleurs produit une pléthore inédite de bureaux et autres surfaces d’activités. L’argumentaire des autorités est dès lors affaibli. Mais il y a plus. Une partie croissante de la population est lassée de voir s’ériger des horreurs. Pourquoi a-t-on fait preuve d’autant de créativité législative pour autoriser de douteuses surélévations (dont les gains en termes de logements sont minimes) alors qu’on s’est montré si peu ingénieux quand il s’agissait de préserver tel charmant édifice ou de verdir tel espace public?

Pour ne rien arranger, la méfiance s’installe. On vous avait promis un écoquartier exemplaire et verdoyant? Applaudissez donc ces sévères façades, dont le gabarit a été fortement rehaussé en catimini depuis la publication des plans initiaux, qui ont crû sur une plaque de béton surplombant un parking. Et gardez confiance même quand les liens incestueux entre élus et promoteurs font les gros titres…

Genève a besoin de logements. Mais si on veut pouvoir continuer à en bâtir sans causer des émeutes, il devient impératif de mieux prendre en compte la sensibilité des gens et de passer à une gestion véritablement participative et transparente de l’urbanisme. Faute de quoi, constructeurs et décideurs donneront toujours plus l’impression de bâtir Genève contre les Genevois.

Créé: 23.08.2019, 19h17

Marc Moulin

Rubrique Genève

Articles en relation

Aux Allières, les coupes claires suscitent une immense colère

Eaux-Vives Dénonçant un massacre, des associations veulent un moratoire sur les abattages d’arbres et les plans localisés de quartier. Plus...

Contre l'abattage de vingt-deux arbres centenaires aux Allières

Environnement Sur les ondes de Radio Lac, le collectif «Contre l'enlaidissement de Genève» s'émeut de ces coupes prévues dans le PLQ des Allières Plus...

La démolition du Jeu de l’Arc se précise

Urbanisme «Les carottes sont cuites», dit Hodgers. Le chantier du futur quartier des Allières, qui motive la destruction de ce bel édifice, pourrait démarrer au début de 2018. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...