L’Alhambra sera-t-il un jour complet?

L’éditorial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Février. Le festival Antigel bat son plein, proposant performances, spectacles de danse et concerts. Beaucoup de concerts, dont une grande partie programmée dans cette adorable salle du centre-ville, l’Alhambra. En plus, il y a du monde. C’est même très souvent sold out. Dimanche dernier, par exemple: rap avec Lomepal, figure montante de la scène francophone, tous les billets ont été vendus longtemps à l’avance, une foule de jeunes gens se presse à l’entrée. Plus un seul ticket à disposition? C’est dommage. D’autant qu’à l’intérieur, s’il y a une ambiance du tonnerre, du public partout, sur les sièges à l’arrière de la salle, debout devant la scène, les balcons en revanche restent désespérément vides. La jauge maximale autorisée a été atteinte. Pourtant, la salle peut accueillir bien plus de monde.


Lire aussi: «La salle de l’Alhambra est sous-exploitée»


L’Alhambra, fraîchement rénové, splendide dans ses teintes rougeoyantes et son gris solennel, doté d’une acoustique séduisante, L’Alhambra cependant dont on ne peut pas utiliser les capacités à plein. C’est le constat, qu’expriment, dépités, les deux plus grands festivals de la place, Antigel tout comme La Bâtie, deux poids lourds à même de programmer dans cette salle des pointures internationales. Si de tels rendez-vous cartonnent, le nombre de places, en revanche, plafonne: 750 personnes maximum.

Résultat d’un compromis politique vieux de huit ans. Car l’auditoire a été conçu pour en accueillir 350 de plus, 1100 personnes au total. Ce qui constituerait un apport financier important pour des manifestations priées de faire avec des subventions se réduisant progressivement. Également la possibilité d’inviter des artistes de plus gros gabarit. Le public y perdrait-il en confort? Probable. Mais pas insurmontable. Le jeu vaut la peine d’être tenté. L’Alhambra augmenté – l’Alhambra enfin complet – aurait ainsi la voilure qui convient à une salle d’ambition nationale. (TDG)

Créé: 15.02.2018, 21h30

Fabrice Gottraux, journaliste à la rubrique culturelle

Articles en relation

«La salle de l’Alhambra est sous-exploitée»

Polémique Alors que le lieu fait le plein avec Antigel, la direction du festival dénonce: conçu pour accueillir jusqu’à 1100 personnes mais limité à 750, l’Alhambra ne remplit pas son rôle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.