L’affaire du siècle: justice pour le climat

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour eux, c’est «L’affaire du siècle». Et elle se réglera au tribunal. Avec le soutien de près de deux millions de signataires sur internet, Oxfam France et trois autres ONG ont assigné l’État français en justice pour «inaction face au changement climatique et non-respect des obligations internationales».

En effet, aucun pays ne respecte pour l’heure les engagements pris lors de la COP21 à Paris. En Suisse, l’urgence devrait pourtant être plus vive qu’ailleurs car l’évolution des températures (+2 °C) sera deux fois plus rapide dans notre pays qu’en moyenne globale sur la planète. C’est en tout cas la récente conclusion de l’Académie suisse des sciences naturelles et du rapport du Groupe d’experts sur l’évolution du climat (GIEC). Face à cette menace, les élus de la Confédération ne se montrent pas à la hauteur. En décembre, le Conseil national a rejeté la loi sur le CO2 qui devait permettre de respecter les engagements pris à Paris. Or cette loi est le principal outil de lutte contre le réchauffement. Les parlementaires ont rejeté l’idée d’une taxe sur les billets d’avion au départ de la Suisse, ils ont renoncé à encourager l’achat de voitures électriques et ont limité les augmentations du prix du carburant.

Autant dire que l’objectif de diviser par deux les émissions de CO2 en 2030 paraît inatteignable. Sympathiques et pleines de bonnes intentions, les marches pour le climat à Berne ou à Genève en octobre ne suffiront pas à pousser les élus à agir. Les hommes sont comme ça. Il leur faut des lois et des décisions de justice pour faire valoir des droits supérieurs. Cette idée d’actualité en France a aussi fait son chemin en Suisse. Les Aînés pour le climat avaient fait recours au tribunal administratif en 2017 pour dénoncer le manque d’action contre le réchauffement. À la fin de novembre, leur recours a été rejeté. Mais l’association envisage désormais de porter l’affaire au Tribunal fédéral. (TDG)

Créé: 04.01.2019, 19h25

Articles en relation

«Opposer fin du mois et fin du monde, c’est simpliste et réducteur»

France Munies de deux millions de signatures, des ONG attaquent l’État pour inaction dans la lutte contre le réchauffement climatique Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des jeunes pour le climat
Plus...