Un activisme judiciaire qui fait du bien

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La lenteur de la justice est l’un des maux de notre époque. En matière de criminalité financière notamment, il faut souvent des années pour qu’une affaire complexe puisse être amenée devant un tribunal – quand elle n’est pas classée ou abandonnée avant.


lire également : Genève va juger le milliardaire Beny Steinmetz pour corruption


C’est pourquoi le renvoi en jugement du milliardaire franco-israélien Beny Steinmetz pour de prétendus faits de corruption en Guinée est une belle victoire d’étape pour la justice genevoise. Le simple fait que cette enquête puisse se conclure par un procès, au lieu de s’enliser, montre qu’un canton comme Genève reste capable d’instruire une affaire à fort retentissement, même si elle comporte des ramifications internationales et des montages compliqués.

La mise en accusation de Beny Steinmetz risque de raviver un vieux débat. Les magistrats genevois doivent-ils s’ériger en justiciers dans des dossiers dont les enjeux dépassent largement les frontières cantonales? En l’espèce, leur activisme semble justifié: Beny Steinmetz avait organisé ses activités de manière à ne jamais être confronté à ses responsabilités en matière de corruption. Les structures qui lui permettaient de prendre ses distances avec son groupe et sa fortune familiale étaient basées ici. Son procès est un juste retour des choses.

L’activisme judiciaire genevois contraste aussi avec la lourdeur du Ministère public de la Confédération (MPC). C’est à cette structure centrale que revient le premier rôle dans la lutte contre la corruption internationale. Mais, plombé par une culture formaliste et bureaucratique, le MPC n’a jamais été capable d’organiser le grand procès emblématique qui aurait assis sa primauté dans ce domaine.

Si le procès de Beny Steinmetz peut susciter une saine émulation entre autorités pénales, et contribuer à sortir le MPC de sa torpeur, il aura fait avancer la cause de la justice.

Créé: 12.08.2019, 20h42

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève éteint ses lumières le 26 septembre
Plus...