Passer au contenu principal

5G, un appel au calme nécessaire

Le rapport n’aura pas répondu clairement aux questions, loin s’en faut. Au vu des enjeux autour du débat sur la 5G, il était naïf de croire le contraire. Dans un contexte aussi émotionnel, il aurait fallu bien du courage à ces experts pour trancher définitivement. A priori, c’est pourtant ce que la population et les gouvernements réclament: des réponses. La 5G va-t-elle, oui ou non, tous nous affaiblir, voire nous tuer à petit feu? En réalité, chacun a déjà son idée arrêtée sur la question. La 5G n’inquiète pas les opérateurs et les enthousiastes, et elle est synonyme de catastrophe absolue chez ses détracteurs. Aucune preuve scientifique, aussi irréfutable soit-elle, n’ébranlera ces convictions-là.

----------

Lire aussi: Faudra-t-il attendre trente ans pour développer la 5G en Suisse?

----------

Dans ce contexte, les «on ne sait pas» des experts fédéraux paraissent donc bien ternes. Mais prendre le temps de consulter ces 129 pages de rapport – bien que passablement indigeste – pourrait permettre aux deux camps de rentrer dans des terrains plus objectifs. L’enjeu est de taille: avec la 5G, il ne s’agit pas uniquement de surfer plus rapidement sur son portable. La technologie offre un panel de possibilités nouvelles, dans les domaines de la santé et de la sécurité notamment.

C’est vrai, on ne peut se jeter à corps perdu dans la 5G car trop de questions restent en suspens. De l’autre côté, lui imputer tous les maux de la terre n’a pas de sens. Les émissions actuelles de la 5G fraîchement installée ne diffèrent pas de la 4G, les fréquences sont les mêmes. Ainsi, lorsqu’une personne prétend ne plus pouvoir se rendre dans certains endroits depuis qu’une antenne 5G a été installée, peut-être faudrait-il chercher la source de sa souffrance ailleurs.

En privilégiant la subtilité et la nuance plutôt que de répondre à la pression populaire, ces experts ont peut-être, au final, fait preuve d’un réel courage.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.