Passer au contenu principal

Les voleurs présumés de tableaux de Bacon arrêtés

Sept personnes soupçonnées d'avoir été mêlées au vol, il y a près d'un an, de cinq tableaux du peintre britannique, ont été arrêtées.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
AFP

Vingt-cinq millions d'euros. C'est la valeur des tableaux dérobés en juillet 2015. S'ils n'ont pas été retrouvés et que l'enquête se poursuit, sept personnes liées à ce vol ont été arrêtées à Madrid. Ils avaient été volés au domicile d'un particulier qui se trouvait alors à Londres.

«En plus des peintures, les auteurs du vol s'étaient emparés d'un coffre fort contenant différentes collections de monnaies, bijoux et autres objets de valeur», selon le communiqué de la police espagnole.

La police explique que les enquêteurs ont pu identifier un des présumés auteurs du cambriolage et cinq receleurs «grâce à l'étude de photographies inédites de deux des œuvres volées réalisées avec un appareil loué par une des personnes détenues».

Auto-goal

Les policiers ont obtenu ces photos auprès d'«une entreprise britannique qui se consacre à la recherche d’œuvres d'art volées». Cette société leur avait fait savoir qu'un habitant de la ville de Sitges (nord), près de Barcelone, les avait consultés par courrier électronique pour vérifier si une des œuvres figuraient sur leur liste de peintures volées, en joignant des photographies inédites.

Les policiers espagnols avaient ensuite pu identifier l'entreprise de location du matériel photographique et remonter jusqu'au client, «qui s'est révélé être un des présumés auteurs du vol», selon le communiqué.

Cette personne était en contact avec un marchand d'art de Madrid et le fils de ce dernier, qui ont aussi été arrêtés en tant que receleurs présumés, de même que trois autres personnes.

Le quotidien El País avait assuré il y a quelques mois que les tableaux appartenaient à un homme âgé de 59 ans dont l'identité n'avait pas été révélée, présenté comme un ami du peintre qui lui avait légué ces tableaux.

Francis Bacon appréciait beaucoup Madrid où il est mort en 1992.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.