Passer au contenu principal

SuisseCe que verse la pharma au monde médical suisse

Selon une vaste enquête, l'industrie pharmaceutique a versé plus de 160 millions en 2017 aux médecins, pharmaciens, hôpitaux et autres sociétés médicales.

Tout le monde médical suisse est arrosé par l'industrie pharmaceutique.
Tout le monde médical suisse est arrosé par l'industrie pharmaceutique.
Keystone

Le parrainage ou sponsoring de médecins, d'hôpitaux et d'organisations par la pharma est une pratique courante en Suisse. C'est ce que révèle une large enquête menée par le «Blick», «Le Temps» , la «Handelszeitung »et le «Beobachter». Les journaux ont en effet compilé les données sur les sommes versées par la pharma aux professionnels de la santé et institutions médicales. Des données qu'elles sont obligées de livrer depuis 2016.

Et les sommes sont conséquentes: 162,6 millions de francs en tout en 2017. Un chiffre qui va croissant puisqu'en 2015, il n'était «que» de 140,6 millions de francs, révèlent les quatre journaux. Le «Blick» souligne que tout le monde ou presque est arrosé: les hôpitaux, les médecins de famille, les stars de la médecine, etc. Cela va du remboursement des frais de participation à un congrès au financement de sociétés de spécialistes, à l'image de l'association des pharmaciens de Zurich qui a reçu 20'000 francs.

Stars et organisations les plus influentes

Mais la plus grande partie des sommes versées va aux stars dans leur domaine de recherches ou à des organisations influentes dans le monde de la médecine. Ainsi les hôpitaux universitaires de Bâle, Lausanne, Berne et Zurich comptent parmi les organisations de santé qui ont reçu le plus d'argent, avec 2 millions de francs chacun en 2017.

D'autres entreprises sont aussi fortement sponsorisées, à l'image d'Excemed à Genève, spécialisée dans l'éducation médicale, qui a bénéficié de 4,7 millions. Ou encore la Société européenne d’oncologie médicale (Esmo) au Tessin, qui organise des congrès, publie des revues scientifiques et qui compte 20'000 membres dans le monde entier: elle a reçu à elle seule 10,3 millions de francs.

Médecins aussi

Les médecins aussi se taillent une bonne part du gâteau. Si en 2015, ils ont reçu 16,6 millions de francs, cette somme globale a toutefois diminué en 2017 à 12,5 millions de francs.

Au palmarès des praticiens les plus arrosés, figure en tête le professeur Rolf Stahel, une sommité dans le monde de l'oncologie et qui travaille à l'hôpital universitaire de Zurich. Il a reçu des pharmas près de 100'000 francs déclarés en tant qu'honoraires. Le «Blick» souligne que d'une manière générale, les spécialistes de l'hôpital zurichois sont parmi les plus gros récipiendaires de dons.

Sociétés médicales aussi

Les sociétés médicales, qui sont responsables de la formation continue des médecins, ne sont pas oubliées, révèle de son côté «Le Temps». Elles ont reçu en 2017 près de 7 millions de francs. Celle qui trône en tête de ce classement, c'est la Société suisse de dermatologie et vénérologie (SSDV) qui a reçu 580'000 francs en guise de sponsoring, soit presque la moitié de son budget. La Société suisse de médecine interne générale a reçu, quant à elle, plus de 520'000 francs, soit 10% de son budget total. En 3e position, la société suisse de neurologie, avec près de 400'000 francs de dons.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.