Passer au contenu principal

L’UE force la Suisse à se convertir à la finance «verte»

En plein sommet de la finance durable à Genève, un débat révèle la pression exercée par le Plan d’action européen pour le climat

Investir dans les entreprises automobiles permettrait à celles-ci de développer plus ardemment des moteurs moins polluants, afin de limiter les émissions de CO2.
Investir dans les entreprises automobiles permettrait à celles-ci de développer plus ardemment des moteurs moins polluants, afin de limiter les émissions de CO2.
Keystone

La place financière genevoise déploie durant toute la semaine une campagne de promotion sans précédent pour se présenter en centre de la finance dite «durable». Et cela pas seulement pour tirer parti de la volonté de sa clientèle – riches particuliers, mais surtout grandes institutions – d’intégrer l’urgence climatique dans ses placements. Ni même en raison de quelconques pressions des autorités en la matière, mais, plus prosaïquement, afin de pouvoir continuer à développer sa clientèle sur le Vieux-Continent.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.