Passer au contenu principal

Evasion fiscaleUBS visée par une nouvelle enquête aux Etats-Unis

La banque est, encore une fois, poursuivie aux Etats-Unis pour aide à l'évasion fiscale. Les enquêteurs s'intéressent à des produits supprimés du système financier américain à partir de 1982.

Déja en 2009, UBS avait été poursuivie pour évasion fiscale aux Etats-Unis.
Déja en 2009, UBS avait été poursuivie pour évasion fiscale aux Etats-Unis.
AFP

Les autorités américaines ont lancé une nouvelle enquête contre UBS, rapporte ce mercredi 4 février le Wall Street Journal (WSJ). Les enquêteurs cherchent à savoir si la banque helvète a aidé de riches Américains à échapper au fisc de leur pays en leur proposant des placements financiers prohibés par les lois américaines, affirme le WSJ, citant des sources anonymes.

Contactée par l'AFP, UBS s'est refusée à tout commentaire.

L'investigation, qui est conduite par le FBI sous la direction des services du procureur fédéral de Brooklyn, s'intéresse tout particulièrement à des produits supprimés progressivement du système financier américain à partir de 1982 parce qu'ils étaient considérés comme une façon déguisée de frauder le fisc ainsi qu'à des transferts illégalaux d'argent.

Ces actifs, qui se présentent comme des «certificats», permettent à leur propriétaire d'encaisser anonymement en espèces l'équivalent de leur valeur, croit savoir le quotidien des milieux d'affaires américains.

Déjà en 2009

Les enquêteurs ont envoyé une citation à la banque. Des agents du FBI se sont également rendu à Londres où ils ont entendu d'éventuels témoins, ajoute encore le WSJ.

Ce n'est pas la première enquête contre UBS pour évasion fiscale aux Etats-Unis. En 2009, la banque avait déjà accepté de payer 780 millions de dollars pour éviter des poursuites dans une autre affaire.

En mai dernier, c'est sa compatriote Credit Suisse qui a écopé d'une amende de 2,6 milliards de dollars pour des faits d'évasion fiscale.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.