UBS visée par une nouvelle enquête aux Etats-Unis

Evasion fiscaleLa banque est, encore une fois, poursuivie aux Etats-Unis pour aide à l'évasion fiscale. Les enquêteurs s'intéressent à des produits supprimés du système financier américain à partir de 1982.

Déja en 2009, UBS avait été poursuivie pour évasion fiscale aux Etats-Unis.

Déja en 2009, UBS avait été poursuivie pour évasion fiscale aux Etats-Unis. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités américaines ont lancé une nouvelle enquête contre UBS, rapporte ce mercredi 4 février le Wall Street Journal (WSJ). Les enquêteurs cherchent à savoir si la banque helvète a aidé de riches Américains à échapper au fisc de leur pays en leur proposant des placements financiers prohibés par les lois américaines, affirme le WSJ, citant des sources anonymes.

Contactée par l'AFP, UBS s'est refusée à tout commentaire.

L'investigation, qui est conduite par le FBI sous la direction des services du procureur fédéral de Brooklyn, s'intéresse tout particulièrement à des produits supprimés progressivement du système financier américain à partir de 1982 parce qu'ils étaient considérés comme une façon déguisée de frauder le fisc ainsi qu'à des transferts illégalaux d'argent.

Ces actifs, qui se présentent comme des «certificats», permettent à leur propriétaire d'encaisser anonymement en espèces l'équivalent de leur valeur, croit savoir le quotidien des milieux d'affaires américains.

Déjà en 2009

Les enquêteurs ont envoyé une citation à la banque. Des agents du FBI se sont également rendu à Londres où ils ont entendu d'éventuels témoins, ajoute encore le WSJ.

Ce n'est pas la première enquête contre UBS pour évasion fiscale aux Etats-Unis. En 2009, la banque avait déjà accepté de payer 780 millions de dollars pour éviter des poursuites dans une autre affaire.

En mai dernier, c'est sa compatriote Credit Suisse qui a écopé d'une amende de 2,6 milliards de dollars pour des faits d'évasion fiscale.

(afp/nxp)

Créé: 05.02.2015, 07h20

Articles en relation

UBS fixe aussi des taux négatifs pour les gros clients

Franc fort Le numéro un bancaire suisse introduit à son tour des taux négatifs pour les grands dépôts des entreprises et des investisseurs institutionnels. Plus...

UBS maintient son taux hypothécaire actuel

Fin du taux plancher Malgré le nouvel abaissement du taux d'intérêt de référence de la BNS, Le numéro un bancaire helvétique a décidé de ne pas l'adapter à la nouvelle baisse des taux d'intérêts. Plus...

UBS veut récupérer les bonus de ses cambistes

banque UBS, qui vient d'être amendée dans l'affaire des manipulations de taux de change, veut récupérer les bonus de ses cambistes. Plus...

UBS avait été averti à plusieurs reprises

Manipulation des devises Des mises en garde internes contre les manipulations de devises ont atterri à plusieurs reprises au bureau des contentieux d'UBS. Mais personne n'a voulu réagir au sommet. Plus...

Cinq banques amendées pour manipulation des changes

Finance internationale Reconnues coupables de manipulations sur les marchés des changes, UBS, les britanniques HSBC et Royal Bank of Scotland (RBS) ainsi que les américaines Citibank et JPMorgan Chase verseront au total près de 3 milliards de francs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Grande-Bretagne plébiscite le Brexit de Johnson
Plus...