Uber va supprimer 400 emplois

États-UnisL'entreprise américaine va supprimer ces 400 postes dans le marketing, soit un tiers du personnel de ce service.

Le PDG d'Uber, Dara Khosrowshahi, lors de l'introduction en Bourse en mai dernier à New York.

Le PDG d'Uber, Dara Khosrowshahi, lors de l'introduction en Bourse en mai dernier à New York. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Uber a indiqué lundi supprimer 400 emplois dans son département marketing, soit un tiers du personnel de ce service, afin de réduire les coûts. Fin mars, Uber avait indiqué employer 24'494 personnes à travers le monde, dont un peu plus de 1200 dans le marketing.

L'annonce a été diffusée dans un document interne par le PDG Dara Khosrowshahi et la directrice du marketing Jill Hazelbaker. Le «New York Times» a été le premier média à faire état de ces coupes.

«Nous ne faisons pas ces changements parce que le marketing n'est plus important pour Uber», écrit Dara Khosrowshahi. «C'est tout le contraire: nous sommes en train d'effectuer ces changements parce que présenter une vision forte, dynamique et unifiée au monde n'a jamais été aussi important.»

Cette cure d'austérité intervient au moment où le service de réservation de voitures avec chauffeur est sous pression des marchés financiers, après une introduction en Bourse ratée en mai dernier. Entrée à Wall Street au prix de 45 dollars le titre, l'action Uber a terminé la séance lundi à 43,88 dollars. Au premier trimestre, le groupe a accusé une perte nette d'un milliard de dollars.

Marchés pas très optimistes

Il doit présenter ses résultats du deuxième trimestre la semaine prochaine, mais les marchés ne sont pas très optimistes au vu des dépenses marketing et des promotions effectuées par Uber, comme par son rival Lyft, pour attirer les consommateurs aux États-Unis.

«Il y a une impression générale selon laquelle si nous avons connu une croissance rapide, nous sommes en train de ralentir», a reconnu lundi Dara Khosrowshahi dans son courriel aux employés. Outre la réservation de voiture avec chauffeur, Uber investit dans les vélos électriques, la livraison des repas à domicile et les voitures autonomes. (ats/nxp)

Créé: 30.07.2019, 06h35

Articles en relation

Le bras de fer entre Uber et Mauro Poggia continue

Genève Le conseiller d'Etat genevois, qui a hérité de l'épineux dossier après que Pierre Maudet en eut été déchargé, répond à Uber qui menaçait de quitter Genève vendredi dans «20 Minutes». Plus...

Uber: les taxis suisses et européens ripostent

Transports Quelque 165 centrales suisses et européennes pourraient être réunies dans l'application Taxi Europa. But: contrer Uber. Plus...

Uber va tester la livraison de repas par drones

États-Unis Le service de réservation de voitures avec chauffeur a obtenu l'accord des autorités pour tester les livraisons de repas par drone en Californie. Plus...

Deux départs majeurs chez Uber

Etats-Unis Uber a remercié deux hauts responsables, un mois après l'entrée en Bourse décevante de l'entreprise américaine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...