Trois firmes suisses dans le top 100 mondial

Valorisation boursièreNestlé s'inscrit au 14e rang , Roche (24e) et Novartis (36e) des 100 sociétés qui ont la plus grande valorisation boursière. Un classement dominé ar Amazon et Apple.

Nestlé parmi les 100 plus sociétés affichant la plus grande valorisation boursière.

Nestlé parmi les 100 plus sociétés affichant la plus grande valorisation boursière.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois entreprises suisses, soit Nestlé, Roche et Novartis, figurent parmi les 100 sociétés affichant la plus grande valorisation boursière, selon EY. Le classement établi par le cabinet de conseils est dominé par les géants américains de la technologie, Microsoft occupant le premier rang, devant Amazon et Apple.

Du côté des firmes helvétiques, le numéro un mondial de l'alimentation, Nestlé, pointe au 14e rang, laissant à dix places le géant pharmaceutique bâlois Roche (24e rang), suivi de son concurrent et voisin Novartis (36e place), écrit mercredi EY. Valant pas moins de 297 milliards de dollars, le groupe veveysan s'illustre comme la première entreprise européenne d'un classement largement dominé par les sociétés américaines, celles-ci s'octroyant huit des dix premiers rangs. Les Chinois Alibaba et Tencent représentent les deux groupes non-américains à s'illustrer parmi les dix sociétés les plus chères du monde. Berkshire Hathaway (6e rang), société d'investissement américaine de Warren Buffett, et le groupe de produits de soins et de santé Johnson & Johnson (10e rang) constituent les deux seules entreprises à ne pas être actives dans le secteur des technologies. Cette dernière branche domine le classement des 100 plus grandes sociétés, y plaçant 24 de ses représentants, devant celui des biens de consommation (20 entreprises) et de la finance (19 firmes). Sur les 100 groupes les plus valorisés en Bourse, 58 sont basés aux Etats-Unis, 21 en Europe et 20 dans la région Asie-Pacifique. En date du 27 juin dernier, Microsoft représentait la société la plus valorisée de la planète, le géant des logiciels de Seattle affichant une capitalisation boursière de 1030 milliards de dollars, devant Amazon (938 milliards de dollars) et Apple (919 milliards). En 4e position, Alphabet, la holding chapeautant les activités de Google, valait 747 milliards, devançant le réseau social Facebook (541 milliards). (ats/nxp)

Créé: 10.07.2019, 09h04

Articles en relation

Nestlé cède ses activités de glace en Israël à Froneri

Economie Noga Ice Cream, propriété du géant suisse de l'alimentation à 100%, va passer dans les mains de sa co-entreprise en Israël. Plus...

Nestlé va adopter le Nutri-Score

Europe Le géant de l'alimentation va estampiller ses paquets de codes de couleurs, afin de connaître la valeur nutritive de la nourriture. Plus...

Roche va fermer son usine de Rio de Janeiro

Pharma Le laboratoire bâlois va fermer sa fabrique de Rio. Les licenciements devraient débuter l'année prochaine. Plus...

Roche va s'emparer de Spark Therapeutics

Génétique Le groupe pharmaceutique bâlois met 4,3 milliards sur la table pour prendre le contrôle du spécialiste des thérapies géniques. Plus...

Novartis se relance et rehausse ses objectifs

Pharma À la surprise des analystes, le géant bâlois a présenté des résultats trimestriels meilleurs qu'escomptés mercredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...