Les TPG empruntent sur les marchés financiers, une première

InfrastructuresLa régie publique genevoise a convaincu une quarantaine d’investisseurs de lui prêter 160 millions pour construire son nouveau dépôt.

Image: Illustration/L.Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Transports publics genevois (TPG) ont annoncé mardi avoir réussi à emprunter 160 millions de francs, en allant sur le marché financier zurichois convaincre une quarantaine de banques, des caisses de pensions ou des assureurs de souscrire à ce prêt. Il s’agit d’une première de la part d’une régie publique genevoise: financer un projet par le biais d’un appel à souscription sur les marchés – en l’occurrence une partie de la construction de l’immense dépôt prévu en bout de piste de l’aéroport. «Cet emprunt obligataire n’est destiné qu’à ce projet», confirme le directeur financier des TPG, Benjamin Vincent.

Au total la construction du centre de maintenance En Chardon est budgétée à 330 millions de francs, dont 150 millions payés par l’Etat. Ce dernier a également apporté sa garantie de remboursement à l’emprunt souscrit par les TPG, ce qui leur a permis d’obtenir des conditions très avantageuses. La période actuelle de taux bas a également aidé. Ainsi, sur vingt ans, le taux moyen de l’emprunt se limitera à 0,9% – quasi la moitié des conditions qui auraient été obtenues auprès de banques. Selon la direction financière, ceci permet de tabler sur 60 millions de frais d’intérêt en moins sur vingt ans. «En réalité nos banques habituelles ne pouvaient plus satisfaire ce prêt, nous étions, par exemple, proches de notre limite d’emprunt auprès de la BCGE», détaille Benjamin Vincent.

A la suite de cette opération, ce sont donc 160 millions qui viendront s’ajouter aux dettes de 487 millions déjà contractées par les trams et bus genevois. A titre de comparaison, le budget de fonctionnement des TPG est de l’ordre de 425 millions par an. (TDG)

Créé: 06.05.2015, 09h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La révolte des gilets jaunes
Plus...