Le territoire des ours

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un peu comme les « Gilets Jaunes ». Le thème de la semaine qui vient de s’écouler est principalement basé sur le fait qu’aujourd’hui c’est moche et que demain ça sera pire.

Ces derniers jours étaient, comme chaque année, un peu trop calmes vu que les Américains n’étaient pas là pour cause de Thanksgiving. Les Européens ont continué à se faire secouer dans tous les sens, que ce soit à cause de l’Italie qui se plus Italienne qu’Européenne ou que ce soit l’Angleterre qui veut quitter l’Europe, mais qui ne sait pas comment.

Aux USA on s’est surtout concentré sur l’aspect technique des marchés. Autrement dit, l’observation des graphiques. Je n’ai pas la place de vous faire un cours complet dans cette colonne, mais pour faire simple ; la tendance haussière dans laquelle nous sommes depuis près de 10 ans donne clairement des signes de faiblesse.

C’est surtout du côté de la « technologie » que l’on voit les stigmates de la fin du monde apparaître. Vous n’avez pas pu rater le fait que ces dernières années, les investisseurs se sont passionnés pour différents thèmes, tels que l’intelligence artificielle, le cloud, les réseaux sociaux ou la révolution de la télévision et des médias.

Comme à l’époque de l’explosion de la bulle internet en l’an 2000, lorsque la musique s’arrête, plus personne ne veut de « techno » et c’est le premier qui sera dans les canots de sauvetage qui s’en sortira. En finance et dans le monde de l’investissement, le capitaine ne sombre pas avec le navire. Il est en général le premier à sautera à l’eau.

Quoi qu’il en soit, alors que depuis de l’année on nous annonçait un krach boursier en règle voici qu’il est en train de prendre une autre forme. Une forme plus insidieuse et plus fourbe. La tendance haussière que l’on attribue généralement aux « bulls » est en train de changer de camp. La bonne nouvelle c’est que, sauf erreur de ma part, les ours hibernent en hiver. Il y a donc encore un peu d’espoir.

Créé: 25.11.2018, 22h00


Retrouvez ici tous les invités de la Tribune de Genève La rubrique L’invité(e) est une tribune libre (3000 signes, espaces compris) sélectionnée par la rédaction. Avant d’envoyer votre contribution, prenez contact assez tôt à courrier@tdg.ch, afin de planifier au mieux son éventuelle publication.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un ministre de l'Economie doit-il savoir parler anglais?
Plus...