Passer au contenu principal

Les temps deviennent très durs pour les épargnants

Les frais bancaires ont en moyenne augmenté de 80% en Suisse depuis l’an 2000, qu’ils soient liés aux comptes ou aux dépôts eux-mêmes.

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Keystone

Gros coup de blues justifié chez les épargnants suisses! Les frais bancaires ont en moyenne augmenté de 80% en Suisse depuis l’an 2000. Qu’ils soient perçus sur les comptes ou les dépôts eux-mêmes, selon l’Office fédéral de la statistique (OFS). Il en résulte que l’épargne génère de plus en plus de pertes.

Les calculs sont simples. Actuellement un compte épargne rapporte en moyenne 0,05%. Le taux d’inflation du moment se situe autour de 0,5%. Dans ce contexte, les banques perçoivent environ 0,4% sur les petites économies de leurs clients. Les habitants de la Suisse étant d’incorrigibles épargnants – les montants sur ce type de comptes s’élèvent en ce moment à 750 milliards de francs –, ils ont déjà perdu 3 milliards de francs depuis le début de l’année.

A vrai dire, les temps sont durs pour les épargnants, car ils sont devenus impitoyables pour les banques. Après le deuil du secret bancaire, les marges en gestion de fortune se sont effondrées. Des rendements fort décevants sur le marché hypothécaire se prolongent depuis plusieurs années. A tout cela s’ajoutent des taux d’intérêt négatifs visant à limiter l’attrait du franc. Dans cette situation, de plus en plus de services bancaires, autrefois gratuits, s’avèrent payants aujourd’hui.

Du coup, l’hebdomadaire zurichois NZZ am Sonntag fait l’éloge du site comparatif moneyland.ch Du fait d’observations et d’analyses méticuleuses, cette plate-forme permet aux épargnants de limiter, autant que possible, les dégâts. «Quelques émoluments des banques ne sont en plus pas toujours annoncés sur la Toile. Dans ces cas-là, nous sommes contraints de nous adresser directement aux établissements pour solliciter les renseignements», déplore Benjamin Manz, fondateur de moneyland.ch.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.